[Bilan] 10 jours en Jordanie

5

Vous connaissez mon amour pour les bilans. Celui-ci a été un peu plus long que les autres à aboutir. Pourtant, il s’agit de mon plus court voyage en carrière. C’est que j’ai lambiné, suis repartie entre-temps, ai perdu mes notes, en ai retrouvé une partie… Puis, me voilà, presque exactement un an plus tard à vous dévoiler enfin ce qu’il reste de ce voyage de 10 jours en Jordanie entre amies.


Jordanie : rétrospective et itinéraire

Dans ce bilan-rétrospective, je commencerai par contextualiser le voyage, repasserai sur les grandes étapes qui ont composé notre itinéraire, puis aborderai les questions liées à l’hébergement, la nourriture, les déplacements et le budget. À la toute fin, je vous glisse un petit mot sur la Jordan Pass et vous file quelques autres infos pratiques.

Contexte du voyage

Durée : 10 jours
Période de l’année : 12 au 23 avril
Contexte : une amie et moi
Itinéraire général : De Madaba à Pétra, retour sur Dana, descente au Wadi Rum, arrêt à Aqaba et retour par Amman
Équipage : moi et une amie

Durée

10 jours complets sur place, ce n’est pas beaucoup, mais c’est mieux que rien. Personnellement, je recommanderais un très gros minimum d’une semaine sur place, mais une durée plus intéressante se traduirait – toujours selon moi – en environ 2 à 3 semaines. Évidemment, adepte du slow, je pourrais aussi vous conseiller de flâner en Jordanie durant des mois; je suis certaine que vous y trouveriez aussi votre compte. Mais restons dans les durées plus « classiques » de voyage : 10 jours à 3 semaines, c’est très bien.

Itinéraire

Je pense que c’est la première fois que je « planifie » autant un itinéraire. Mais au final, une fois qu’on sait à peu près ce qu’on veut ou non voir en Jordanie, le trajet se fait pratiquement de lui-même. En réalité, on avait « planifié » plus pour voir ce qui était faisable ou non en une dizaine de jours, dans le but de saisir où il valait mieux s’attarder selon nos goûts et nos envies. C’est comme ça que Jerash – pourtant bien populaire – a été catapulté hors de notre liste de « peut-être ». Ce n’est pas parce que c’est un must see qu’il faut forcer le détour pour autant, après tout…

Donc, en très gros, notre itinéraire – qui a subit les foudres de nos coups de tête et de notre incertitude jusqu’à-la-dernière-minutiste – s’est finalement gribouillé ainsi :

  • Jour 1 : Arrivée à Madaba en fin d’après-midi
  • Jour 2 : Excursion : Wadi Mujib et Mer morte
  • Jour 3 : Départ de Madaba, visite du Mont Nébo, descente sur la Route des rois, arrêt à Kerak et plusieurs autres endroits en route pour des panoramas à couper le souffle, arrivée à Wadi Musa en fin d’après-midi
  • Jour 4 : Journée entière à Pétra
  • Jour 5 : Journée à Pétra et départ, arrivée à Dana
  • Jour 6 : Journée entière à Dana (randonnée dans les environs)
  • Jour 7 : Départ de Dana en matinée, départ en début d’après-midi pour une excursion dans le Wadi Rum + nuit en campement
  • Jour 8 : Départ du campement dans le Wadi Rum en matinée, arrivée en fin de matinée à Aqaba, snorkeling dans la Mer Rouge en après-midi, marché local festif en soirée
  • Jour 9 : Journée à Aqaba et départ vers Amman en fin d’après-midi
  • Jour 10 : Journée entière à Amman (marchés, amphithéâtre romain, citadelle et déambulations sans fin dans les rues de la ville, à travers les différents quartiers)
  • Jour 11 : Départ de Amman vers l’aéroport Queen Alia et retour au Canada avec Royal Jordanian

Chameaux sur la route en Jordanie


Retour sur notre itinéraire pour 10 jours en Jordanie

Je passe ici rapidement les grandes étapes de ce voyage; vous pourrez retrouver plus d’info dans les articles liés…

Madaba

Madaba, à la base, c’était notre point de chute pratico-pratique, rien de plus. Plus près de l’aéroport qu’Amman, la capitale, peut l’être, elle nous semblait être la meilleure cible pour se poser lors de notre arrivée. On savait qu’on passerait par Amman à la toute fin de toutes façons. Puis, Madaba nous semblait bien placée pour explorer les alentours : Mont Nébo, Wadi Mujib, Ma’in, Mer Morte, Jerash, etc.

Finalement, la ville nous a vite charmées et nous ne sommes pas déçues d’y avoir passé 2 nuits en début de voyage.

De Madaba, on en a profité pour grimper sur le Mont Nébo, flotter dans la Mer Morte et tester les limites de mon courage dans la Wadi Mujib.

Visiter Madaba et ses alentours
Canyoning dans le Wadi Mujib

Église Saint-Jean-Baptiste Madaba

Vue sur Madaba du haut de la tour de l’Église Saint-Jean-Baptiste

Wadi Musa/Pétra

Pétra, ce n’est pas une surprise, était au centre de nos envies pour ce premier voyage en Jordanie. Nous y avons passé 2 journées entières, durée qui m’a paru parfaite : une seule n’aurait pas été suffisante pour s’enfoncer suffisamment sur le site et trois auraient pu être bien, mais nous étions bien satisfaites après deux bonnes grosses journées – très – remplies.

Visiter Pétra : récit, ressentis et conseils pratiques

Pétra, Jordanie

Le Monastère se mérite au bout d’un escalier qui ne finit plus de finir, mais c’est ce qui en fait la beauté.

Dana

Dana n’était pas prévue dans notre itinéraire, mais nous avait fait de l’oeil dès le début de nos recherches sur ce que le pays avait à offrir. Alors que nous étions censées nous diriger vers Israël, nos plans ont dû être revus à la toute dernière minute (la veille). Et vous savez quoi? Je suis bien heureuse qu’il en ait été ainsi! Dana, souvent oubliée, vaut le détour. Et 10 jours en Jordanie, c’est peu, pourquoi aller amputer ce temps passé sur un territoire aussi impressionnant pour faire un saut de puce, pas plus, chez les voisins? De plus, Israël mérite assurément aussi son voyage à lui seul.

Article à venir…

Dana, Jordanie

Vue au-dessus des toits de Dana pendant le petit-déjeûner…

Wadi Rum

Le Wadi Rum, tout comme Pétra, faisait partie des endroits où nous voulions absolument aller. C’est dans le cadre d’une excursion de type « Jeep and Climb » qu’on l’a fait. Nous y avons passé une nuit, mais il aurait été intéressant de prolonger cette durée…

Jeep & Climb dans le Wadi Rum

Wadi RUm, Jordanie

Aqaba

Pour être honnête, Aqaba me rebutait. Je n’avais pas envie d’y aller. Ma partenaire de voyage, pour sa part, était intriguée. Tout ce que j’avais entendu sur la ville participait à faire fondre ma motivation à m’y rendre, mais j’ai suivi, parce que parfois, c’est comme ça. Tout compte fait, je suis bien heureuse de ne pas avoir été seule cette fois-là. Pas parce que Aqaba craint particulièrement, mais parce qu’en ayant été seule, je l’aurais zappée, inintéressée et teintée des récits qu’on m’avait concoctés. En gros, j’ai été agréablement surprise, et j’y reviendrai…

Article à venir…

Aqaba

Aqaba avec vue sur l’Égypte et Israël.

Amman

Amman… Ah! Amman! Dernier point de chute de ce voyage trop court, mais intense, j’ai d’abord été excitée à l’idée de découvrir cette grande ville vallonnée couleur sable. J’y suis arrivée, je l’ai détestée le premier soir, puis l’ai mieux comprise le deuxième. Ça aussi, j’y reviendrai…

Article à venir…

Amman, Jordanie

Amman, Jordanie


Se déplacer en Jordanie

Nous nous sommes essentiellement déplacées avec des chauffeurs/guides engagés à la journée. Seul le trajet Aqaba-Amman s’est fait en autobus.

guide bédouin en Jordanie

Notre guide bédouin d’une gentillesse inouïe

L’idéal pour se déplacer en Jordanie reste assurément la voiture de location. La conduite semble plutôt facile dans l’ensemble du pays, peut-être avec une petite exception pour la capitale…

Pour notre part, l’idée de conduire sur place ne nous enchantait pas plus qu’il le faut. Et bien que les déplacements en taxi ou avec chauffeurs puissent être plus coûteux, c’est l’option que nous avons choisie, faute de temps pour profiter des transports collectifs.

En ce qui concerne les déplacements en autobus, il faut savoir que certains lieux sont reliés par des autobus interrurbains, mais que l’offre est limitée. (Par exemple, un seul bus quitte Pétra pour le Wadi Rum, tôt le matin.) D’autres lieux ne sont tout simplement pas desservis ou le sont pas des petits bus collectifs locaux qui impliquent plusieurs transferts dans plusieurs villages. La chose peut toutefois s’avérer particulièrement amusante et révélatrice : une belle façon de se frotter à la vraie vie. Il faut, néanmoins, à mon avis, du temps et un chouia de débrouillardise. On n’avait que trop peu du premier pour se le permettre cette fois-ci.

autobus entre Aqaba et Amman

Aux premières loges de l’autobus qui nous transporte de Aqaba à Amman, en longeant la Mer Morte…

Somme toute, gardez en tête qu’à peu près n’importe quel lieu d’intérêt touristique en Jordanie peut être relié à un autre, en moins d’une demi-journée. Par exemple, relier Aqaba à Amman en autobus longeant la Mer Morte ne prend qu’environ 4 heures 30.

Se nourrir en Jordanie

Plusieurs hôtels offrent le petit-déjeûner traditionnel avec la chambre. On a donc fait un effort particulier pour en profiter et seul l’hôtel à Aqaba ne nous l’offrait pas. Ce qui était largement compensé par la location plus que parfaite de l’hôtel et la proximité d’une tonne de petits restos aux alentours.

Pour le reste, il a toujours été assez facile de bien s’alimenter à petits prix.

se nourrir en Jordanie

Les tours privés ou organisés dans le Wadi Rum offrent généralement le repas du soir et le petit-déjeûner du lendemain (ainsi que les repas du midi selon la durée de l’excursion).

À Dana, les seuls restaurants sont ceux rattachés aux rares hôtels. Il existe bien un ou deux semblant de dépanneurs proposant trois bouteilles d’eau, des snickers, des chips et 2 pommes; il ne suffisent clairement pas à s’alimenter sur le sens du monde. Donc, ces restos sont souvent fermés en dehors de heures de repas, mais demandez à manger et on vous concoctera de petits plats juste pour vous, à pratiquement n’importe quelle heure de la journée. À Dana, le temps ne semble pas exister.

se nourrir à Dana, Jordnie

[En dehors des heures d’ouverture] « C’est bon! Je vous fais un petit snack », qu’il nous a dit…

À Pétra, la plupart des hôtels offrent de servir le petit-déjeûner très tôt, sachant que plusieurs visiteurs cherchent à se rendre sur le site dès l’ouverture. D’autres offriront carrément de vous laisser partir avec une boîte à lunch pour vous éviter de devoir vous procurer de la nourriture sur le site, qui peut être assez coûteuse.

repas jordanien

Repas jordanien près de Kerak dans un petit boui-boui où notre guide nous a emmenées.

Se loger en Jordanie

En Jordanie, la distinction entre les différents types d’hébergement n’est pas toujours claire, mais on y trouve à peu près de tout pour tous les goûts. Les hôtels, parfois, s’apparentent plus à la guesthouse ou à l’auberge de jeunesse, sans en porter les noms. 

Il est possible de se loger à petit prix, ce qui est un ravissement sachant que la Jordanie n’est pas le pays le plus économique où voyager. Ceci étant dit, on peut s’en sortir pour peu, mais cela demandera quelques efforts.

Queen Ayola Hôtel Madaba Jordanie chambre

Queen Ayola Hôtel : une option économique

Par exemple, dans notre cas, en occupation double, petit-déjeûner inclus la grande majorité du temps, salle de bain privée la moitié du temps, Internet semi-efficace de temps en temps, on a toujours payé environ 15 JOD*/nuit (à deux), exception faite d’Aqaba où on a réservé à la dernière minute un jour de fête, mais comme on sortait de 4 jours intenses en plein air, on a décidé de se gâter un peu avec un hôtel un tantinet plus propret… quand même, il ne nous en a coûté que 35 JOD.

*15 JOD = environ 28 $ CA

Dans le Wadi Rum, ce sont des camps, permanents ou nomades, qui logent les visiteurs.

Pour notre part, nous avons logées dans les hôtels suivants :

  • Madaba : Queen Ayola Hotel (15 JOD/nuit, ch. double, sdb partagée, petit-déj., bonne option si le budget est l’argument principal)
  • Wadi Musa : Elgee Hotel (15 JOD/nuit, ch. double, sdb privative, option économique à environ 2 km de l’entrée de Pétra)
  • Dana : Dana Moon Hotel (15 JOD/nuit, ch. double, sdb partagée, personnel ADORABLE, petit-déj., restauration sur place, je recommande fortement)
  • Wadi Rum : Desert Moon Camp (un camp parmi d’autres, je vous invite à aller lire mon article à ce sujet)
  • Aqaba : Amer 1 Hotel (35 JOD/nuit, ch. double, sbd privative, très propre, belle vue, bien situé, personnel avenant)
  • Amman : Amman Pasha Hotel (22,5 JOD/nuit, ch. double, sdb privative, petit-déj., chambre économique, ambiance du tonnerre au rez-de-chaussée, surtout le soir)
Campement dans le Wadi Rum

Dans le Wadi Rum, les campements permanents ne sont pas si rudimentaires qu’on pourrait le croire.


Budget : combien coûte un voyage en Jordanie?

J’ai l’habitude de vous présenter les budgets détaillés de nos périples. J’aime noter, comparer, compiler les données et je sais que pour certains, un bilan financier détaillé aide beaucoup à la planification. Malheureusement, j’ai perdu mes notes qui étaient dans mon ancien téléphone. Si je retombe dessus, je vous promets un peu plus de détails.

Je vais donc y aller avec les chiffres dont je me souviens. En tout, ce voyage nous a coûté 3 400 $ Canadien à deux. 1 720 $ sont partis sur les billets d’avion (donc, 860 $ chaque pour l’avion). Cela nous laisse donc avec un peu plus de 800 $ chacune. Nous avons dépensé en moyenne 80 $/jour sur place (environ 42 JOD/jour) basé sur environ 1 JD = 1,8 CA).

Nos chambres d’hôtels nous ont coûté entre 15 et 35 JD/nuit (à deux), soit environ 28 à 65 $ CA/nuit (14 $ à 32.50 $/nuit par personne). La nuit dans le Wadi Rum prenait place dans le cadre d’un séjour de 24 heures dont le total s’élève à 60 JOD/personne (transport, nourriture et hébergement inclus).

Côté nourriture, comme je l’ai déjà dit, il est très facile de BIEN se nourrir à petits prix en Jordanie.

Là où nous aurions pu économiser un peu plus aurait été sur les déplacements. Comme dit précédemment, notre choix a été fait sur la place du peu de temps que nous avions sur place et notre manque d’intérêt à gérer une voiture de location. L’option des chauffeurs privés/guides locaux (très courante dans le pays en général, pas que pour les voyageurs, d’ailleurs) était donc la plus « rapide », simple et coûteuse. La plupart des journées avec chauffeurs nous ont coûté entre 40 et 80 JD. Par exemple :

  • Aéroport Queen Alia à Madaba lors de notre arrivée : 25 JD
  • Tournée d’une journée à partir de Madaba : Wadi Mujib, Mer Morte, Mont Nébo tentative #1) : env. 50 JD
  • Madaba à Pétra, avec arrêts au Mont Nébo, sur la route des rois, etc. : 50 JD
  • Pétra à Dana : 35 JOD
  • Dana au Wadi Rum, avec arrêts à Kerak, sur la route des rois, etc. : 80 JD
  • De notre auberge à Amman jusqu’à l’aéroport lors de notre départ : 20 JD

Nous avons pris un autobus pour environ 7 JD par personne entre Aqaba et Amman (si vous le faites, prenez un départ en fin d’après-midi : le bus s’arrête pour le coucher de soleil au bord de la mer morte). Dans ce bus très confortable, nous étions les deux seules et uniques touristes. La route prend environ 4 heures.

Pour le reste, on a marché, marché, et encore marché…

Certaines activités ne sont pas données. Je pense à la baignade éclair dans la Mer Morte, au Canyoning dont les prix montent d’années en années, à la visite de Pétra (si on n’a pas la Jordan Pass) et aux excursions dans le Wadi Rum.

80 $ CA = environ 42 JOD/jour/personne. En MOYENNE PAR PERSONNE cela pourrait donner quelque chose dans ce genre-là :

  • 10 JOD pour hébergement
  • 10 JOD pour transport
  • 10 pour alimentation
  • 10 pour activité
  • 2 autres

Évidemment, certaines journées ont été coûteuses en activités (Wadi Mujib + Mer Morte = $$$), alors que le lendemain, nous n’avons rien fait de payant. Certaines journées ont fait grimper la note transport (Madaba à Pétra), mais cela représente environ le tiers des journées sur place seulement. L’escapade dans le Wadi Rum n’a pas fait de bien au budget elle non plus. En ce qui concerne Pétra, l’entrée était incluse dans la Jordan Pass.

Un petit mot sur la Jordan Pass

La Jordan Pass est un passeport multiple que l’on peut acheter facilement en ligne et qui inclut le visa d’entrée, l’accès de 1, 2 ou 3 journées à Pétra ainsi que l’accès à une quarantaine d’attraits touristiques, dont Jerash, Kerak, etc. Il peut être imprimé ou présenté directement sur votre portable.

Vous avez le choix entre 3 formules qui se distinguent essentiellement par le nombre de jours d’accès à Pétra :

  • Jordan Wanderer – 1 jour à Pétra (70 JOD)
  • Jordan Explorer – 2 jours à Pétra (75 JOD)
  • Jordan Expert – 3 jours à Pétra (80 JOD)

La Jordan Pass est vite rentabilisée. Voyez par vous-même :

  • l’accès à Pétra pour une seule journée coûte 50 JOD (55, puis 60 pour 2 et 3 jours)
  • le visa simple entrée à validité d’un mois revient à 40 JOD (visa requis pour les visiteurs du Canada et de la France, à titre d’exemple)

Pour vous procurer la Jordan Pass ou pour en savoir plus, c’est par ici : JORDAN PASS


Envie d’en savoir plus sur la Jordanie?

Pour voir d’autres bilans :

voyage de 10 jours en Jordanie : Bilan


 

*Cet article contient des liens affiliés. En réservant à partir d’un de ces liens, vous me permettez de toucher une petite commission qui m’aide à faire vivre le blogue, sans que cela n’affecte votre facture. Merci!

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, étudiante à perpète, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Voyages, linguistique et périnatalité teintent mon quotidien.

5 commentaires

  1. Pingback: Visiter Pétra : récit, ressenti et conseils pratiques

  2. Bonjour,

    Je planifie d’aller en Jordanie 10 jours mi septembre. De notre côté nous souhaitons louer une voiture pour être plus « libres » de nos déplacement et réduire les coûts. Quand je regarde l’itinéraire que vous avez fait, et les différentes activités énoncées j’ai l’impression que vous avez fait beaucoup de choses et donc au pas de course. Ou alors vous aviez des journées à rallonge et donc un peu crevant non ? ^^ (Mon ami a peur que je le fasse courir et surtout conduire pendant toutes les vacances)
    De ce que je vois il faut bien compter 2 jours à Petra. J’aimerai aussi profiter de la mer morte et de la mer rouge. Et les avions sont moins cher si on fait l’A/R en avion depuis le nord de la jordanie. En bref ma question est donc de savoir si ce que vous avez fait en 10 jours était « trop » rapide (et si vous avez un pe plus de détails c’est top)? Merci!

    • Bonjour, en fait, on n’a pas couru à proprement dit, mais ça allait quand même rapidement. Je suis habituée de voyager sur de longs mois et ce voyage était mon premier aussi court.

      Mais je n’ai pas senti que j’étais au pas de course, puisque tout est proche et que certaines visites ne sont vraiment pas très longues (Mont Nébo, mer morte, mer rouge si on ne fait pas snorkeling ou de plongée…)

      À Dana, par exemple, on s’est reposées beaucoup, un peu de rando, beaucoup de repos. À la mer rouge, on est restée qu’une avant-midi et c’était bien suffisant (mon amie a fait du snorkeling, je l’ai attendue à la plage, puis on est allées manger). À la mer morte, on parle de 2 heures d’arrêt et franchement, je ne vois pas trop comment j’aurais pu rester plus longtemps (la baignade, c’est une 10-15 minutes… après, il n’y a pas grand-chose). J’ai surtout profité de la mer morte par la route qui la longe en fait (c’est magnifique!).

      Pétra, définitivement 2 jours (à mon avis)!

      Vous serez effectivement beaucoup plus libres en voiture et ce sera aussi moins cher.

      Alors… est-ce que c’était « trop rapide »? Non, je ne crois pas, puisque ce n’était que 10 jours. J’ai eu 10 belles journées bien remplies, mais sans avoir l’impression de courir. Nous étions aussi très flexibles. Donc, on bougeait seulement quand on en avait envie, on se couchait quand même tôt et on avait le temps de prendre ça relaxe en soirée à l’hôtel.

      Est-ce que certaines activités auraient pu être enlevées de notre programme? Peut-être, mais je n’en regrette aucune. Remarque que la mer rouge, quand on ne fait pas de snorkeling ou de plongée, ce n’est pas très excitant (et être sur la plage, femme seule, n’a pas été mon meilleur quart d’heure). La Mer morte, je ne sais pas si je le referais. Probablement pas, mais l’attrait de l’inconnu et de la popularité m’a convaincu d’y arrêter pour ce premier voyage en Jordanie.

      Je n’aurais rien rajouté à tout ça par contre. Et j’aurais bien pris 3-4 jours de plus, évidemment ;)

      Pour la conduite, pas trop de stress à mon avis. Si votre trajet est un chouia plus logique que le nôtre, vous ne ferez pas tant de voiture que ça. Gardez en tête que de Aqaba pour remonter sur Amman, on parle de 4 heures 30 d’autobus avec détours et arrêts par la route longeant la mer morte… En voiture, par la route, je crois que ça peut se faire en 3 h 30.

      Bref, je crois que c’est un voyage bien rempli, mais pas essoufflant (et moi, je suis d’habitude ultra slow, du genre à rester 2 semaines à chaque endroit).

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas :)

  3. Article super complet et très clair ! Merci !
    J’avais visité Pétra à la journée au cours d’un voyage en Israel, mais j’aimerais bien retourner pour visiter plus globalement ce pays :)

    • Merci pour ce commentaire! Je t’encourage fortement à aller maintenant découvrir le reste de la Jordanie, un gros coup de coeur pour moi!

Leave A Reply

CommentLuv badge