[Préparatifs] À 2 semaines du départ : préparatifs pour un été en Europe

0

Partir en voyage pour plusieurs semaines ou plusieurs mois, en famille, demande toujours un peu de préparation. Pour ma part, je ne prépare que très peu le « sur place », mais je ne me la coule pas douce pour autant, car il reste plusieurs choses à régler en ce qui concerne le « avant » (maison, travail, école, etc.).


Cet article est la suite de celui-ci : À 6 semaines du départ, préparatifs pour un été en Europe en famille. Je vais tenter de ne pas trop radoter aujourd’hui. Donc, si vous voulez en savoir plus et que vous n’aviez pas lu le premier article, je vous suggère d’aller en faire la lecture avant.

Dans ce premier article, je vous expliquais que je commençais toujours par faire la liste des choses à faire. Une liste de to do lists, en bref. Comme un voyage de plusieurs mois ne se prépare pas tout à fait comme un voyage de 2 semaines et qu’il me faut voir à tout ça au travers le reste de la vie – la fin de l’année scolaire, les mandats, le travail, les sorties, la famille, etc. -, les occasions d’égarements sont assez nombreuses.

Après avoir eu un petit coup de mou (lire Découragement fugace à l’approche d’un grand voyage, article écrit il y a 3 ans, pour saisir en partie ce sentiment qui m’a traversée dans les deux dernières semaines), je suis maintenant d’attaque. Parce que, bon, je n’ai pas vraiment le choix, le départ est dans 2 semaines!

Épinglez cet article pour plus tard!
Préparatif pour l'Europe

Mes listes de choses à faire avant le départ

Avant de poursuivre, je vous rappelle mes deux grandes listes :

  • La première : des choses à régler avant le départ. Cette liste est divisée en deux sections :
    • Ce qui a trait au voyage en lui-même (billets d’avion, passeports, assurances-voyage, etc.)
    • Ce qui a trait à notre absence (maison, voiture, travail, école, etc.)
  • La deuxième : des choses à penser concernant le voyage en lui-même :
    • Se loger
    • Se déplacer
    • Se nourrir
    • Se divertir

Alors que d’habitude, la deuxième ne prend jamais réellement vie (bref, on ne planifie pas grand-chose, on explore certaines possibilités tout au plus), la première représente souvent – surtout quand on part plusieurs mois – un bel exercice de patience et de ténacité.

À 2 semaines du départ, où en sommes-nous?

À 2 semaines du départ, ça va bon train!

En gros, Iil me reste à :

  • trouver un troisième siège d’appoint de voyage (j’ai trouvé deux MIFOLD usagés qui ont l’air particulièrement inconfortables, mais qui ont l’avantage de rentrer dans une sacoche)
  • changer les sacs de voyage des enfants (ça grandit ces petites bêtes! les Ayla  de Vaude et le Feldling de MEC font encore, mais ne logent plus suffisamment)
  • réserver un train entre Paris et l’Allemagne (à moins que quelqu’un me confirme que je ne cours pas trop de risque de voir les prix doubler d’ici la mi-juillet; dans ce cas-là, je ne réserverai pas d’avance…)
  • réserver des billets d’avion entre l’Allemagne et Madrid (parce que l’option par la route [voiture, train, bus] ne fonctionne pas très bien pour cette fois-ci, à mon grand désarroi… ce sera pour une autre fois!)
  • préparer la maison pour notre absence, mais surtout pour les échanges (c’est vraiment la grosse partie qu’il nous reste à gérer)
  • organiser 2-3 petits trucs (comme clarifier comment se fera, cette fois-ci, l’échange des clés, etc., des détails, quoi!)
  • faire faire la vérification routinière de la voiture (et des pièces sont à changer bientôt, aussi bien le faire avant, puisque la voiture fait partie de notre échange principal)
  • faire faire un lavage intérieur intensif de la voiture (qui fait dur, disons-le; le p’tit con de voleur de la semaine passée aurait dû avoir pitié en y entrant)

Les choses qui concernent le ICI plus en détails

→ La maison

Donc, je disais que la préparation de la maison était la grosse partie à laquelle on devait s’attaquer. Au traditionnel ménage du printemps, on ajoute de petites réparations par-ci, des améliorations pratiques par-là, afin que nos partenaires d’échange arrivent dans une maison propre, rangée et accueillante.

Je n’ai pas encore averti nos voisins et nos assureurs, mais ça viendra.

Pour en savoir plus sur la façon de préparer la maison pour la venue de nos partenaires d’échange, cliquez sur le lien!

→ La voiture

Le rendez-vous pour l’entretien régulier est pris et le service de nettoyage est trouvé. Pas plus compliqué que ça! Par contre, une tâche d’ajoute à notre liste : faire refaire les papiers d’enregistrement et d’assurances, puisqu’on vient tout juste de se les faire voler (la joie)…

→ Le reste

Pour le reste, les chats, etc., c’est pas mal dans la poche. Le travail, c’est bon, des deux côtés, et on a pratiquement tout le matériel nécessaire.


Choses à gérer avant le départ concernant le voyage

→ Passeports, assurances, billets d’avion

Tout est bon, sauf peut-être un petit vol interne sur place…

→ Le matériel

  • Je disais dans le dernier article qu’on partirait avec nos sacs de voyage, notre sac de jour et « the office ». Rien n’a changé de ce côté, à part que j’aimerais donc ça pouvoir changer de sac de jour (il y en a 2-3 qui me font de l’oeil), mais mon budget me souffle à l’oreille qu’il serait mieux que je me contente de ce que j’ai pour l’instant. Au pire, je trouverai sur place.
  • Après avoir fait une liste « préliminaire » des bagages des enfants, j’ai compris qu’ils étaient rendus trop grands pour les sacs de voyage utilisés en Asie (Ayla 6 de Vaude et Feldling de MEC [ce dernier n’est plus produit, ne le cherchez pas]). La 7 ans risque de prendre son sac d’école (tracker), le 5 ans partira probablement avec un Deuter Junior (à suivre) et l’aînée… je ne sais pas encore, on regardera ça bientôt!
  • Finalement, il me reste à trouver un des trois boosters de voyage… mais si jamais je ne trouve pas avant le départ, je verrai sur place. J’aimerais bien tester deux modèles, afin de pouvoir vous en parler sur le blogue par la suite…

Et le voyage, dans tout ça?

Comme je vous l’expliquais le mois dernier, pour le « sur place », cette fois-ci, on DOIT gérer ça d’avance, du moins en ce qui concerne l’hébergement et les grands déplacements. On n’a pas les moyens de galérer en Europe, malheureusement. Ça me rend inconfortable, mais bon, il faut ce qu’il faut. T’avais juste à retourner en Asie, fille, si t’es pas contente!

→ Se loger

Il y a 1 mois, il restait plusieurs zones floues… Il y a aussi eu des changements de programme qui ont un peu redessiné notre potentiel trajet. Mais aujourd’hui, je peux dire que toutes les nuits, à peu de choses près, sont réglées. 

En gros, à part quelques variations possibles entre Paris de l’Allemagne, ça ressemblera à ça :

  • 5 nuits à Paris (prêt hyper méga généreux d’un appartement)
  • 14 nuits en Allemagne (hospitalité)
  • 5 nuits à Madrid (échange non réciproque)
  • 21 nuits à Colunga (échange réciproque)
  • 4 nuits à Barcelone (échange non réciproque)

Il se peut qu’on choisisse, durant nos séjours, de faire des excursions à l’extérieur impliquant une nuit sur place. Il se peut aussi qu’on prolonge notre passage à Paris, ou qu’on rajoute une étape avant notre arrivée en Allemagne. Rien de sûr, mais pour le moment, je sais qu’on aura un toit disponible pour toutes les nuits durant 7 semaines.

→ Se déplacer

Là aussi, les choses se sont un peu placées par elles-mêmes… Je sais que nous aurons probablement à prendre le train à notre départ de Paris (yay!), un avion pour nous rendre à Madrid (bouh!) et l’autobus pour nous rendre à Barcelone (aucune émotion).

Ensuite, dans chaque point de chute, ce sera marche et transport en commun, sauf dans les Asturias où nous nous rendrons à partir de Madrid avec la voiture inclue dans l’échange. Et ça, ça me fait bien plaisir, car on pourrait prendre les petites routes, faire des détours et s’arrêter comme bon nous semble. Et comme c’est une route que je n’ai pas encore franchies en Espagne, je suis plutôt excitée à l’idée de ce road trip.


Eh bien voilà. Pour le moment, on en est là.

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, étudiante à perpète, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Voyages, linguistique et périnatalité teintent mon quotidien.

Leave A Reply

CommentLuv badge