Citytrip à Georgetown

7
Georgetown, principale ville sur l’île de Penang en Malaise, m’avait été recommandée à maintes reprises. C’est sans attentes ni planification que nous avons décidé de passer quelques semaines sur Penang, durant lesquelles nous avons eu la chance de passer 3 fois à Georgetown dans trois contextes bien différents. Je vous parle ici d’un citytrip de filles réalisé alors que nous étions installés à Batu Ferringhi.

Durée du citytrip : 2 jours
Équipage : Moi et mes deux filles (5 et 7 ans)
Point de départ : Batu Ferringhi
Dates : 24 et 25 avril 2016

Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie

Citytrip mère-filles à Georgetown

On était passés à Georgetown il y avait déjà environ 3 semaines, à notre arrivée sur Penang. Entre Kuala Lumpur et Jelutong, deux arrêts d’une semaine chacun, on avait prévu un arrêt de 4 jours/3 nuits dans cette ville, sans travail, sans école, dans une auberge de jeunesse, touristiquement libres. J’avais envie de profiter de cette ville qu’on m’avait si bien vendue et qui semblait extraordinaire, haut lieu de la street food et patrimoine mondial de l’UNESCO. Malheureusement, j’ai commencé à me sentir mal en point durant le trajet Kuala Lumpur-Butterworth et j’ai passé le long week-end au lit à dépérir lentement, mais sûrement. Je voyais le scénario de Taipei se produire à nouveau.

Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie

Les deux seules photos prises lors de mon premier passage à Georgetown.

Même si la ville m’avait été vantée à plusieurs reprises, c’est particulièrement Pam, du blog Two-Travel-Lovers, qui y était pas longtemps avant nous, qui m’a convaincue de m’y rendre. Je vous invite à aller lire son compte rendu du temps qu’elle y a passé, en couple pour sa part.
-> Georgetown : ville coup de coeur, par Two-travel-lovers

Ce n’était que partie remise depuis qu’on avait décidé qu’on resterait sur l’île de Penang (Pulau Pinang) pour au moins encore un bon mois. C’est donc durant notre installation d’une semaine et demie à Batu Ferringhi que, sur un coup de tête, un matin, j’ai loué une chambre familiale en plein coeur de Georgetown et que je suis partie avec mes deux filles pour un citytrip de 48 heures. Papa venait de terminer un stretch de travail assez intense : il était mûr pour un horaire allégé en tête-à-tête avec son fils.

À peine une quarantaine de minutes séparent Batu Ferringhi de Georgetown et l’autobus (RapidPenang) coûte trois fois rien. De plus, la route est franchement jolie. Je suis partie avec le nom et l’adresse de notre hôtel, une idée sommaire du quartier où il se trouvait, un bout de papier où était griffonné un plan approximatif des alentours, et le nom de l’arrêt d’autobus où il fallait descendre. Pas de téléphone, pas d’Internet, à la bonne franquette.

Notre arrivée à Georgetown : des rues à deux noms

Évidemment, j’ai manqué l’arrêt.

Et le nom des rues sur les plans de la ville et ceux « dans la vraie vie » ne sont pas toujours exactement les mêmes.

En fait, plusieurs rues de Georgetown possèdent un « vieux nom » et un « nom moderne » et, sur les plans, on peut voir l’un ou l’autre. Le problème, c’est que celui qu’on voit sur un plan n’est pas toujours celui qui sera affiché dans la rue. Ceci est aussi valide pour Googlemap. M’enfin, maintenant, je sais que Beach Street (sur GoogleMap), c’est aussi Lebuh Pantai (sur la pancarte). Somme toute, c’est assez simple de s’y retrouver. La preuve : en moins de 20 minutes, on était arrivées au East Indies Mansion.

Parenthèse : Le East Indies Mansion

ÉNORME coup de coeur pour cette petite guesthouse idéalement située en plein coeur du quartier indien. L’accueil, le décor, la chambre, le lit, le personnel, le prix, les murs, le plancher : TOUT était parfait.

J’avais réservé la chambre familiale (un grand lit et un petit lit en mezzanine, climatisation, propreté difficile à battre, ambiance géniale, petit-déj’ des dieux inclut – vraiment, CE petit-déjeuner-là, mes filles en parlent encore). Pour à peine plus cher que la chambre familiale de l’auberge de jeunesse réservée quelques semaines plus tôt (2 lits doubles peu confortables, dont un en mezzanine, toilettes communes, chaleur écrasante et ambiance bruyante), j’avais une impression de luxe…

Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie

Première journée : à la découverte de Georgetown, prise 2

Après avoir établi qui dormirait où – les filles étant complètement excitées à l’idée de dormir à l’hôtel (on n’a dormi que 6 nuits en auberge ou en hôtel sur 6 mois) – armées d’un plan de la ville ramassé à la chambre, on est parties à la découverte de Georgetown. Les filles semblaient mieux connaître la ville que moi; elles en avaient fait le tour avec papa durant mon repos forcé.

La chasse aux street arts

But de l’après-midi : grignoter quelque chose et partir à la chasse aux street arts.

 

On s’est d’abord arrêtées au Easy Brew Coffee Garden sur Lebuh Pantai, où j’ai pris un café glacé divin, et les filles, des crèmes glacées maison. L’endroit est parfait avec des enfants; tout au fond se trouve une balançoire.

Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie café

Georgetown doit une partie de sa renommée à son art de rue. Les oeuvres de street art se trouvent ici et là, au détour d’une rue, certaines camouflées, d’autres mises en évidence. Il est facile de se procurer des cartes gratuites indiquant l’emplacement de chacune des oeuvres. On s’est amusées à jouer aux détectives en suivant le plan, cherchant les oeuvres comme on chercherait un trésor caché.

Pour une carte googlemap des street arts, regardez ICI.

Street Art Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie

Street Art Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie

Et mes préférées…

Street art Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie Street art Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie Street art Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie

Visite du quartier indien

Alors que le soleil amorçait sa routine du dodo, on s’est mises à la recherche d’un resto qui plairait aux trois. Tâche moins facile que prévu : le dimanche, la ville semble se coucher tôt. Les quartiers indien et chinois étaient bien animés, mais une certaine résistance de la part des filles m’a convaincue de continuer les recherches, ce qui nous a dirigées encore une fois, vers le Easy Brew Coffee Garden. Tant pis pour la variété.

On a terminé la soirée à la dérive dans le quartier indien. On en a eu plein les yeux, plein les oreilles, plein les narines. L’ambiance à la Bollywood, les boutiques de sari, la bouffe de rue… Tout y était pour avoir l’impression de faire un voyage, dans le voyage… dans le voyage!

Deuxième journée : poursuite de la découverte de Georgetown

Après une nuit reposante et un petit-déjeuner absolument parfait (Le East Indies Mansion offre des petits-déjeuners à faire tomber; les filles m’en parlent encore!) est venu le temps de choisir de quoi serait composée notre deuxième journée à Georgetown. J’avais été choyée la veille, les filles s’étant laissé guider par mon excitation d’enfin découvrir la ville qui avait passé sous le nez auparavant. Je leur laissai donc le choix d’activités pour aujourd’hui.

Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie

Wonderfood Museum

Premier arrêt : Wonderfood Museum. Je ne m’attendais pas à grand-chose, mais les filles semblaient complètement – et étonnamment – conquises par l’idée de visiter un musée de la nourriture. Soit! Allons-y!

Et bien, je suis, moi aussi, désormais complètement conquise.

Le musée présente des répliques format géant et à l’allure réelle de nourriture, des mises en scène imaginatives impliquant de la nourriture, des représentations des habitudes alimentaires malaisiennes. Sont mises en vedettes les cuisines indiennes, chinoises et malaises.

Je raconte notre visite du Wonderfood Museum dans cet article (cliquez sur l’image) ->Wonderfood Museum, Georgetown, Penang, Malaisie

Purrrfect Café, Georgetown

Deuxième arrêt : Purrrfect Café de Georgetown. Si un Cat Café existe dans une ville, M. devra le visiter. On avait manqué celui de Taipei, pas question de passer outre celui-ci. (Plus tard, nous visiterons aussi à plusieurs reprises le tout nouveau Cat Café d’Ubud.)

Je parle de notre visite du Cat Café de Georgetown plus en détails ici (cliquez sur l’image)->Cat Cafe, Georgetown, Penang, Malaisie

Puisqu’il faut partir : retour à Batu Ferringhi

Après notre visite du Purrfect Cat Cafe, on a voulu profiter encore quelques heures des rues animées de Georgetown. On s’est laissé conduire par nos envies spontanées. À gauche, à droite. Oh! Regarde cette rue! Comme elle semble jolie… On y va!

Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie. Portes

Les portes de Georgetown m’ont charmée…

Le RapidPenang 1 nous ramènera à Batu Ferringhi en fin d’après-midi. Heureuses de retrouver notre « chez-nous» temporaire et le calme de Batu, mais un peu déçues de quitter si rapidement une ville qui nous a toutes conquises, on se promet de revenir avant notre départ pour Bali.

Vous êtes sur Pinterest? Conservez cet article pour plus tard…
Citytrip mère-filles à Georgetown, Penang, Malaisie

Liens utiles :

Je sais que cette ville est un coup de coeur pour plusieurs voyageurs et que malgré 3 passages (je vous parlerai du troisième bientôt), je n’en ai toujours pas vu grand-chose. Laissez-moi en commentaires vos endroits préférés à Georgetown!

 

 

 

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Périnatalité, linguistique et voyages teintent mon quotidien.

7 commentaires

  1. Oh! Je réalise seulement (et avec cinq ans de retard) qu’on a loupé le street art de Georgetown!
    … Après tout ce sera une bonne raison pour y retourner! Nous avions beaucoup aimé et ville et les souvenirs que nous en gardons ont une saveur spéciale: c’était notre premier voyage avec un bébé! Du coup le rythme était assez doux… Mais qu’est ce qu’on y avait bien mangé!

    • C’est une excellente excuse pour y retourner à mon avis ;)

      Quelle belle ville et oui : qu’est-ce qu’on y mange bien!!

    • Bonjour Marie-Josée, bienvenue sur le blog :)

      Ohhh chanceuse! C’est vraiment un bel endroit à visiter avec votre fille, vous allez vous y plaire sans aucun doute :)

  2. Pingback: Georgetown, ville coup de coeur! - Two. Travel. Lovers. | Two. Travel. Lovers.

  3. Pingback: S'arrêter à Batu Ferringhi ⋆ La Grande Déroute

  4. Pingback: Visiter Pattaya avec des enfants : de la folie? Vraiment?

Leave A Reply

CommentLuv badge
16 Partages
Partagez
Tweetez
Épinglez