[Lecture] Strange Country : Travels in a very different Australia, par Mark Dapin

0
Toujours sur le thème de l’Australie (je ne vous proposerais pas un récit sur le Luxembourg, je suis en Australie pour le moment, quand même…), et tout en restant dans le récit de voyage humoristique, je suis en train de lire Strange Country : Travels in a very different Australia.

C’est qu’à Noël, j’ai participé a un échange de cadeau. La personne qui m’a pigée ne connaissait pas grand-chose de moi, mais avait saisi l’important : je suis mordue de voyage, et de mots, et de tout ce qui s’y rattache. J’ai donc reçu, avec grand plaisir, un certificat cadeau destiné à m’offrir un tout nouveau récit de voyage. Et celui-là, je le reluquais depuis longtemps…

Strange Country : Travels in a very different Australia, Mark Dapin

Suis partie à la course chez Border, l’ai agrippé et j’ai commencé ma lecture à peine entrée dans le train du retour. Et tout de suite, j’ai adoré. En fait, je n’ai même pas terminé de le lire que je vous le recommande déjà. (EDIT : Je l’ai terminé, et mon opinion n’a pas changé.)

Strange country

Publié le 1er novembre 2008, chez Pan Australia

Strange Country : Travels in a very different Australie, Mark Dapin

Réédité en 2009 chez Pan Macmillan Australia

Une bourlingue humoristique

Si vous avez aimé Downunder (Nos voisins du dessous – Chroniques australiennes) de Bill Bryson – ah! mon cher Bill Bryson! – eh bien, je pense bien que Strange country : Travels in a very different Australia saura vous plaire. D’ailleurs, les deux auteurs ont beaucoup en commun : Bryson vient des États-Unis et a émigré en Angleterre dans la vingtaine; Dapin est né en Angleterre et est arrivé en Australie, aussi dans la vingtaine, les deux sont ou ont été journalistes et écrivains, ont choisi d’écrire à plusieurs reprises sur leur terre d’accueil, diversidient leurs champs d’intérêt, et privilégient une démarche documentaire solide, mais s’adonnent à l’autodérision et à l’humour (plus léger pour Bryson, plus tranchant pour Dapin).

Dapin aime déterrer les faits cocasses, ne se prend pas au sérieux, et bourlingue d’un côté comme de l’autre en ce vaste pays qu’est l’Australie. Un peu moins informatif (ou du moins, les informations qui s’y trouvent sont un peu moins… utiles?), et à l’humour un peu plus tranchant, ce récit est écrit par un Australien, un vrai. Et ça paraît.

Et voilà pour nous une quasi infinie de possibilités de s’éduquer (ou de se divertir, c’est selon) en ce qui a trait au vocabulaire australien. Les blokes, sheilas, dunnies, et arvo de ce monde sont au rendez-vous. DÀ ma connaissance, le livre n’a jamais été traduit en français et, à en juger le vocabulaire soooo australian, l’heureux traducteur en aurait pour son argent. C’est dommage, il y aurait certainement à faire pour celles et ceux qui ne lisent pas l’anglais : les traductions de Bryson sont généralement excellentes.

Malgré tout, pas besoin de connaître le slang local pour pour bien profiter de l’ensemble. Un tantinet de déduction par-ci, un chouia d’acceptation des zones floues par là, et c’est dans la poche.

Tout est dans le détail

Dapin va chercher dans les recoins les plus profonds de la culture australienne ces petites choses qui en font… ce qu’elle est, dans toute son « australiennité »! L’étrangeté de certains faits m’a fait sourire, d’autres m’ont étonnée et le ton, flottant entre l’ironie, la légèreté et le désengagement m’a décidément plu.

Les anecdotes, les histoires de vie banales, l’inventivité d’une culture… ce récit, c’est un peu tout ça. Le chapitre sur les micronations m’a complètement gagnée.

Achetez la version Kindle en suivant ce lien : Strange country : Travels in a very different Australia

Un mot sur l’auteur

Écrivain, journaliste, columnist et éditeur, Mark Dapin est né en 1963 en Angleterre et est arrivé en Australie vers la fin des années 80. Il a collaboré à plusieurs journaux australiens et son écriture se démarque pas sa plume ironique, parfois frondeuse, mais informative.


*Cet article contient un lien affilié. En cliquant sur ce lien, je reçois une petite commission sans que cela ne change le montant de la facture pour vous. 

 

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, étudiante à perpète, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Voyages, linguistique et périnatalité teintent mon quotidien.

Leave A Reply

CommentLuv badge