Questions/réponses sur l’échange de maisons

3
L’échange de maisons est une excellente façon de voyager différemment à peu de frais. L’idée séduit, mais des questions émergent : Est-ce sécuritaire? Est-ce que ma maison intéressera réellement quelqu’un? Dois-je aviser mes assureurs? Puis-je échanger mon appartement en location?

Après vous avoir entretenu sur comment se lancer dans l’échange de maisons, sur la façon de préparer votre domicile pour un échange et sur la rédaction d’un petit guide de la maison pour vos partenaires d’échange, plusieurs questions restent sans réponse. Vous avez été nombreux à me questionner et j’ai eu l’idée de créer un Q&A avec toutes vos questions sur l’échange de maison!

Mais avant, vous pourriez être intéressés par :


Quelques questions sur l’échange de maisons

Dans cet article, je tenterai de répondre aux questions suivantes :

  1. Qu’est-ce que l’échange maisons?
  2. Quels types d’échanges existent?
  3. L’échange de maisons, c’est pour qui?
  4. Où trouver des échanges?
  5. Puis-je échanger sans passer par un site pro?
  6. Est-ce que ma maison intéressera quelqu’un pour vrai?
  7. Échange-t-on des maisons équivalentes absolument?
  8. Peut-on échanger un appartement?
  9. Dois-je aviser mes assureurs?
  10. Dois-je aviser mes voisins?
  11. Et la voiture dans tout ça?
  12. Existe-il un contrat d’échange?
  13. Comment avoir confiance et partir l’esprit tranquille?
  14. Comment dois-je préparer ma maison pour l’échange?
  15. Est-il possible d’échange nos maisons quand on a des animaux de compagnies?
  16. Que puis–je laisser comme cadeau à mes partenaires d’échange?

Questions sur l'échange de maisons


Qu’est-ce que l’échange maison?

La question se répond presque en elle-même : c’est le fait d’échanger des maisons, aussi simple que ça, HA! Plus concrètement, c’est habiter dans la maison de quelqu’un pendant que ce quelqu’un loge chez soi. Mais comme vous le verrez à la prochaine question, il existe d’autres façons d’échanger.

Mais si on va un peu plus loin, c’est changer de milieu de vie, de décor quotidien, de voisinage, de rythme. Voilà une belle occasion de visiter une région différemment, de s’installer doucement, et ce, à peu de frais!


Quels types d’échanges existent?

L’échange classique est un échange réciproque et simultané : vous logez chez votre partenaire d’échange pendant qu’il loge chez vous.

Il est aussi possible de réaliser un échange non simultané (mais réciproque) : mêmes partenaires d’échange quand dans l’échange classique, mais vos séjours ne seront pas simultanés. On appelle ça aussi un échange d’hospitalité.

L’échange non réciproque, quant à lui, implique un échange de devises symboliques (points, ballons, etc.) : le partenaire chez qui vous logez utilisera ses devises pour profiter de la maison d’un tierce partenaire…

Je détaille les différents types d’échange dans cet article.


L’échange de maisons, c’est pour qui?

Bah! Pour tout le monde! Du moment que l’envie de voyager différemment se pose et que vous avez quelque chose à échanger. Le concept rejoint tout le monde, mais semble particulièrement populaire auprès des familles, des retraités, des enseignants, etc.


Où trouver des échanges?

Sur une des plateformes d’échange. En voici deux qui ont fait leurs preuves :

Je parle d’autres façons de trouver des échanges dans cet article.


Peut-on échanger sans passer par un site pro?

Oui. Les sites sont des lieux efficaces et bien organisés qui mettent en relation de potentiels échangeurs. Mais rien ne vous empêche de commencer dans votre cercle d’amis, la famille élargie, les amis d’amis du collègue du facteur de la fille de la troisième fesse gauche de la grand-mère du laitier. (Bref, par contacts!) Certains groupes facebook ou forums sont aussi dédiés à l’échange.


Est-ce que ma maison intéressera quelqu’un pour vrai?

J’habite dans un trou et ma maison n’est pas récente… J’ai un appartement sans flafla dans un quartier de banlieue… Ma ville n’a rien à offrir d’un point de vue touristique…

Vous doutez de ce que vous avez à échanger? Je vous le dis : vous seriez étonnés de voir à quel point des habitations qu’on ne croirait pas, à première vue, « échangeables » le sont au final! Et puis, essayez donc, vous verrez!


Échange-t-on des maisons équivalentes absolument?

Ça dépend de ce que vous et vos partenaires d’échanger cherchez. Pensez-y : eux vivent dans une grande maison campagne à l’orée d’un bois dans une région bucolique; vous possédez un condo moderne au centre-ville de Montréal… Vous n’échangerez pas la même chose, mais si vous partez du brouhaha urbain pour vous évader dans le fond d’un rang, c’est un peu le but, non?


Peut-on échanger un appartement?

Oui. Une maison en location, un appartement, un chalet, un igloo, un motorisé, échangez ce que vous voulez, tant que c’est une habitation!

Toutefois, dans le cas où vous seriez locataires, je vous recommande d’aviser votre propriétaire.


Dois-je aviser mes assureurs?

Oui. Comme vous devriez le faire aussi lors d’une longue absence.

Un article dans Les affaires en discute ici : 4 cas où votre assureur pourrait ne pas vous couvrir.


Et les voisins, dans tout ça? Dois-je les aviser?

Oui et non. Vous êtes chez vous, et tant que vos échanges ne briment pas leur quiétude… Mais selon leur proximité et le niveau de partage du quotidien que vous entretenez avec eux, il peut, dans certains cas, être pertinent de leur en glisser un mot…

Par exemple, j’habite actuellement dans une maison de ville en location. J’avise mes voisins immédiats, mon propriétaire et mon assureur.


Peut-on aussi échanger nos voitures?

Certains incluent aussi leur voiture dans l’échange : super pratique si vous voyagez en avion et avez envie d’être mobile une fois sur place sans passer par la location. Il se pourrait que soit exigée des assurances particulières du côté de votre partenaire d’échange. Dans le cas d’un échange à moyen ou long terme, il pourrait même être pertinent de changer le premier conducteur de la voiture.

Bref, oui, mais avisez votre assureur.


Existe-il un contrat d’échange?

À la base, le concept d’échange de maison est basé sur la confiance et le respect mutuel. Il n’est pas sans intérêt, toutefois, de coucher sur papier les termes de votre échange et de vous entendre clairement avec votre partenaire. Certains sites proposent des modèles de contrat.

Si vous deviez rédiger un contrat, on y retrouverait certainement les informations suivantes :

  • Nom, prénom, date de naissance, lieu de naissance et coordonnées complètes des partenaires d’échange
  • Modalités de récupération et de remise des clés (lieux, dates, etc.)
  • Dates auxquelles chacun aura accès à la maison de l’autre et dates auxquelles chacun devra quitter la maison de l’autre
  • Personne à contacter en cas d’urgence
  • Nombre de personne pouvant séjourner dans le logement
  • Possibilité ou non de recevoir de la visite (si oui, qui, quand, combien?)
  • Utilisation des commodités (s’il y a des restrictions particulières)
  • Information sur le véhicule s’il fait partie de l’échange (assurance, etc.)
  • Entretiens à prévoir (arrosage des plantes, etc.)
  • Engagements de chacune des parties
  • Etc.

Homeexchange propose un modèle d’échange sur son site : CONTRATS D’ÉCHANGE


Comment avoir confiance et partir l’esprit tranquille?

L’échange de maisons est basé sur la confiance et l’honnêteté. Oui, des étrangers (pas tout à fait, car vous aurez appris à les connaître avant la réalisation de l’échange) occupent votre maison, utilisent vos électros, votre auto, s’assoient sur votre canapé : oui, mais n’oubliez pas qu’ils vivent la même chose que vous.

Dans tous les cas, plus vous aurez communiqué avec vos partenaires d’échange, plus le contact sera bon, et plus vous aurez été clair de part et d’autres concernant vos besoins, vos désirs, vos limites, etc., mieux se déroulera l’échange et plus vous pourrez partir l’esprit tranquille!

Vous savez, un partenaire d’échange, ça se choisit. Il aura beau vous proposer un penthouse australien avec infinity pool, si le contact est mauvais, laissez passer.

Sachez que Guest to Guest offre la possibilité de demander une caution et d’exiger/souscrire à une assurance. De plus, le site, à l’instar d’autres, permet la vérification de ses membres.

La signature d’un contrat d’échange, la divulgation de l’échange à vos assureurs/propriétaires respectifs, la vérification des membres par les sites, une excellente communication, et la possibilité de demander une caution ou d’exiger une assurance particulière devraient être à même de vous rassurer.


Comment dois-je préparer ma maison pour l’échange?

Ça, j’en ai parlé ici :

Échange de maisons : Préparer son domicile


Est-il possible d’échanger nos maisons quand on a des animaux de compagnies?

Oui, c’est possible. Ici, trois options :

  1. Soit les animaux font partie de l’échange (il faut bien sûr que tous soient d’accord sur ce point et sur ce qu’il implique).
  2. Soit vous faites garder vos animaux ailleurs : il faut alors indiquer clairement dans votre annonce que votre maison n’est pas exempte d’animaux… pensez aux personnes allergiques. Soyez clair et honnête.
  3. Soit vous n’avez pas d’animaux, mais permettez à vos partenaires d’échange de voyager avec les leurs.

Tout ça, c’est clarifié lors des premières discussions avant même de conclure quoi que ce soit.

Certains sites permettent, aussi, de spécifier la question des animaux dans votre fiche d’annonce.


Puis-je envoyer un ami visiter la maison pour m’assurer que tout se passe bien?

Bien que je recommande fortement d’avoir une personne désignée de votre entourage qui puisse vous prêter main forte sur place en cas de besoin, je ne suis pas folle à l’idée de l’observateur imposé. Rien ne vous empêche, toutefois, de mandater un voisin en qui vous avez confiance pour qu’il aille se présenter aux nouveaux arrivants en début de séjour : Oui, bonjour, je suis l’ami de Madame Chose, j’habite tout près, voici mon numéro, s’il y a quoi que ce soit… 

Vos partenaires d’échange n’ont pas envie de se sentir épiés… et vous non plus, j’en suis certaine!


Dois-je permettre l’accès à toutes les pièces? Que faire de mes objets de valeurs?

Normalement, oui, mais plusieurs font le choix de conserver une pièce verrouillée où ils entreposent leurs affaires plus personnelles. Si vous optez pour cette façon de faire, avisez-en vos assureurs. Pour des questions de sécurité en cas de feu, il se pourrait que de verrouiller une pièce soit problématique.

Vous pouvez aussi utiliser un coffre-fort de sureté ou mettre vos objets de valeur en pension chez un proche… La façon de gérer la chose dépendra aussi de la durée de l’échange

J’aborde la question dans cet article : Comment préparer mon domicile à un échange de maison?


Que puis-je laisser en cadeau à mes partenaires d’échange?

Bon, d’abord, le cadeau, c’est pas obligé, mais ça fait plaisir (perso, je n’en ai jamais eu et je n’en ai jamais laissé, chanceuse je suis dans cette réciprocité). Si vos partenaires d’échange arrivent d’un autre pays, pensez aux produits locaux. Sinon, un petit plat d’arrivée fait maison, une bouteille de vin, un guide touristique de votre coin de pays, des cahiers à colorier pour les enfants… allez-y dans la simplicité!


Pour lire les autres articles sur l’échange de maisons, c’est par là :

D’autres questions? C’est par ici! (dans les commentaires)

⇓ ⇓ ⇓ ⇓ ⇓ ⇓ ⇓ ⇓ 


*Cet article contient un lien sponsorisé. Les ventes réalisées à partir de ce lien me permettent de toucher une petite commission (laquelle me permet de faire vivre ce blog), sans pour autant augmenter votre facture!

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, étudiante à perpète, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Voyages, linguistique et périnatalité teintent mon quotidien.

3 commentaires

  1. Je pratique l’échange de maison depuis cet été et nous en sommes déjà au 3ème ! Nous sommes ravis du concept et de nos expériences (passés : Danemark, Belgique, France et à venir : Californie). Pour ma part, je n’ai jamais mis au courant mon assureur (pas vu l’utilité) et j’ai toujours laissé des cadeaux (et j’en ai toujours trouvé pour nous dans la maison qu’on nous prêtait). Si ça t’intéresse, je raconte notre premier échange sur mon blog.

    • Bonjour!

      Pour les assureurs, ça dépend bien sûr des compagnies, mais en général, dès qu’il y absence, prêt ou occupation différente, il faut les aviser afin d’obtenir la couverture prévue. Ensuite, en cas de problème, s’ils ne sont pas au courant, probablement que tout irait bien quand même, mais cela pourrait être un peu plus compliqué. C’est comme les assurances voyage de cartes de crédit ou d’employeurs au fond : ils doivent être avisés du départ, tout simplement ;)

      De mon côté, en 3 échanges, aucun cadeau des deux côtés, mais cette fois-ci, j’ai bien l’intention d’en laisser un! Nous échangeons avec une famille d’Espagne en août.

      Et oui, tu peux mettre le lien de ton récit, c’est toujours agréable de lire les expériences diversifiées pour tous :)

  2. Pingback: Que faire de sa maison ou appartement durant un long voyage?

Leave A Reply

CommentLuv badge