7 semaines en Thaïlande : rétrospective et itinéraire

2
Mille ans en retard, je vous livre enfin ma petite rétrospective de nos 7 semaines passées en Thaïlande l’année dernière.

7 semaines en Thaïlande : l’heure est à la rétrospective

Durée

En 7 semaines, nous aurions définitivement pu explorer beaucoup plus d’endroits. Nous aurions pu nous déplacer vers les plages du sud, faire un beau grand tour du nord, passer par Ayutthaya… Mais on a choisi d’y aller slow et je ne regrette absolument pas. 5 semaines sur les 7 (et demie) se sont déroulées dans le nord, les deux autres, dans le centre, c’est tout dire.

Épinglez pour plus tard!
7 semaines de voyage en Thaïlande : bilan et itinéraire

Itinéraire

Vous vous en doutez : nous n’avions pas prévu grand-chose, encore une fois. Ce qui était planifié dès le départ :

  • Première semaine à Pattaya (Jomtien, en réalité) avec mamie (mi-janvier)
  • 1 semaine à Phrao (dans le but d’aller dans un Airbnb tenu par une famille de homeschoolers – DeHappy5) (mi-mars)

C’était tout. Les 2 semaines à Buakped n’étaient évidemment pas prévues (j’étais tombée en amour avec un Airbnb et j’avais réservé 2 semaines plus tôt, sans trop chercher à savoir à quel point Buakped était reculé et touristiquement inintéressant – c’est ce qui en a finalement fait le charme).

Le deuxième passage à Pattaya (4 nuits) s’est décidé la veille à 20 h, alors que nous arrivions tout juste de Taïwan et que nous nous trouvions dans une auberge de jeunesse de Bangkok pour une nuit. Sachant que la maison à Buakped ne serait libre que 5 jours plus tard, nous nous demandions s’il était mieux d’aller rendre une dernière petite visite à mamie et une dernière saucette à la plage, ou si nous devions nous rendre immédiatement dans le nord. Mamie et la plage ont gagné; Pattaya est si vite atteint à partir de Bangkok.

voyage en Thaïlande

Il était déjà certain que nous passerions par Chiang Mai et nous avions dans l’idée de nous y arrêter un bon moment, un mois idéalement.

Les îles du sud ne nous attiraient pas d’avance, mais l’idée de rejoindre la Malaisie par les terres en descendant la côte thaïlandaise n’était pas exclue, ce qui, finalement, n’a pas eu lieu.

À grands coups d’improvisation, nos passages en Thaïlande ont donné ceci :

Séjour #1 (janvier) ->

  • 9 nuits à Pattaya
  • 1 nuit à l’aéroport Don Mueang + avion + fin de nuit aéroport de Taoyuan + hôtel miteux, toujours à Taoyuan

(1 mois à Taïwan)

Séjour #2 (février-mars) ->

  • 1 nuit à Bangkok
  • 4 nuits à Pattaya
  • 1 nuit en bus de nuit entre Bangkok et Chiang Mai
  • 14 nuits à Buakped
  • 7 nuits à Phrao
  • 14 nuits à Chiang Mai

(5 semaines en Malaisie + 2 mois à Bali)

Séjour #3 (juillet) ->

  • 7 nuits à Bangkok

voyage en Thaïlande

1- Pattaya

C’est à Pattaya (en fait Jomtien) qu’on a échoué au début de ce voyage de 6 mois en Asie. Ma mère s’y trouvait depuis quelques semaines, on atterrissait à Bangkok, difficile de faire autrement!

(cliquez sur les images pour accéder aux articles)

voyage Asie famille travail nomade

O.K., mais… visiter Pattaya avec des enfants : t’es folle ou quoi? Bah non. Et je vous explique :

Visiter Pattaya avec des enfants

Et pour être conséquente..

Pattaya en famille

2- Koh Larn

Voyage en Thaïlande, Koh Larn, Pattaya

À partir du Bali Hai Pier, il est rapide et aisé de se rendre sur l’une des îles du Golfe de Thaïlande. Nous nous sommes donc rendus sur Koh Larn le temps d’une journée…

Koh Larn, Thaïlande

3- Buakped

Voyage en Thaïlande, Chisng Mai, Buakped

Ah! Buakped. J’avais réservé ce Airbnb à « proximité du centre de Chiang Mai » un peu d’avance. Très peu cher, spacieux, il me faisait envie. Sans faire plus de recherches, j’ai réservé 2 semaines. Nous commencions à trouver le rythme un peu trop soutenu pour nos envies de lenteur et avions statué après Taïwan (où on a un peu trop bougé à notre goût) que nous prendrions un peu plus le temps à chaque endroit pour la suite.

Mais ce n’est pas parce que l’adresse inclut le nom « Chiang Mai » qu’on EST à Chiang Mai. En réalité, Buakped était, touristiquement parlant, plutôt inintéressant et reculé. Et c’est ce qui en a fait son charme.

Buakped, Chiang Mai

4- Phrao

Voyage en Thaïlande, Chiang Mai, Phrao

Encore un autre de ces plans où j’ai choisi l’endroit à partir d’un coup de coeur Airbnb. Une maison louée par une famille nomade de worldschoolers que je suivais déjà sur les réseaux sociaux (ils n’y sont plus, donc je n’ai pas de bons tuyaux à vous filer, malheureusement).

Phrao, Thaïlande

5- Chiang Mai

Après notre passage à Phrao, nous sommes revenus terminer notre séjour en plein coeur de Chiang Mai (2 semaines) et renouveler dans la joie et l’allégresse nos exemptions de visa. Nous y avons visité plusieurs marchés, vagabondé dans ses rues, mangé, fait la fête au night market. Nous avons aussi profité de ce moment pour faire le tri dans nos bagages et envoyer un colis au Canada, histoire d’alléger les sacs pour la suite (bye bye les chaussures et quelques livres d’école), avons testé le fish spa, etc.

Nous avons aussi visité le Siam Insect Zoo un peu au nord de Chiang Mai. Juste de m’y rendre avec les trois enfants a été une aventure. J’en parle ici :

Siam Insect Zoo, Chiang Mai, Mae Rim

Nous nous sommes laissé tenter par une visite de Doi Suthep :

Wat Phra That Doi Suthep à Chiang Mai

Et avons enfin réalisé notre voeux de passer une journée dans un refuge d’éléphants. J’en garde une impression semi-satisfaite que j’explique ici :

Sanctuaire d'éléphants Chiang Mai

Et comme le choix d’un sanctuaire mérite réflexion, j’ai poursuivi sur le sujet dans cet article :

Voir des éléphants en Thaïlande refuge sanctuaire d'éléphants

6- Bangkok

Bangkok a ponctué ce voyage : on y est arrivé au tout début, il a fallu y repasser avant et après le mois passé à Taïwan, puis juste avant de migrer vers le nord, puis à la toute fin, après deux mois passés à Bali. C’est lors de ce dernier passage qu’on s’y est réellement arrêtés. Je crois que je repoussais inconsciemment ce moment.

C’est excités à l’idée de notre retour au Canada et ralentis par 6 mois d’un rythme lent et une chaleur écrasante qu’on a finalement, malgré tout, découvert que Bangkok, lorsqu’on s’en donne la peine, peut être fascinante.

On y a passé du bon temps pour les enfants au Imaginia, y avons fait une balade en bateau dans les canaux, avons mangé, mangé, mangé, fait les derniers achats avant le retour, etc. J’y reviendrai, puisque je n’ai encore rien publié à ce sujet.

Hébergement

La recherche de logement a été très facile en Thaïlande. Sur 53 nuits, nous en avons passé :

  • 1 en auberge de jeunesse
  • 3 en appart-hôtel
  • 1 en autobus de nuit
  • 48 en Airbnb (1 loft, 1 condo, des appartements et des maisons)

La plupart du temps, les hébergements pour les plus longues durées (1 à 2 semaines) étaient réservés un peu à l’avance (1-2 semaines avant d’arriver), alors que les passages rapides étaient souvent réservés à la dernière minute. Il aurait été possible d’arriver et de chercher sur place. Mais à 5, avec nos besoins (espace de travail, Internet, 3-4 couchages et plus, petit budget, etc.), des recherches préliminaires n’étaient pas de trop. Et tant qu’à être rendu là, on réservait plus ou moins à l’avance, tout en essayant de choisir le plus possible les options qui nous permettaient d’annuler sans ou avec peu de frais.

Déplacements

Les déplacements ont été généralement faciles, sauf à quelques reprises dans le nord en dehors des lieux touristiques, où la barrière de la langue m’a menée à de bien drôles d’endroits perdus.

Nous avons principalement utilisé les songthaew (à parcours défini, indéfini, en mode autobus et parfois même en privé), moto-taxis, un autobus voyageur (de nuit), bateaux, bateau-taxi, et tuk-tuk. Beaucoup de tuk-tuk. Pour le plus grand plaisir des enfants. Parce que bien qu’en général les tuk-tuk puissent revenir plus coûteux pour un voyageur seul, dans plusieurs cas, ils s’avéraient économiques plus souvent qu’autrement pour nous 5 (et oui, 2 adultes, 3 enfants, et des bagages, ça rentre dans un tuk-tuk).

Pour les détails des principaux trajets, allez jeter un coup d’oeil du côté du bilan financier.

Budget

Au total, le budget quotidien a été de 74,21 $/jour. Sans la journée passée au sanctuaire d’éléphants, la moyenne baisse à 69 $/jour. À ce prix, nous n’avons pratiquement jamais cuisiné, n’avons pas hésité à «noliser» quelques songthaew, et avons habité pratiquement la moitié du temps dans des appartements un peu à l’étroit, mais l’autre moitié du temps dans des maisons qui n’ont rien à envier à celle que nous louons à Québec.

Pour connaître notre bilan financier détaillé de ces 7 semaines en Thaïlande, allez lire :

bilan financier voyage en Thaïlande

Si c’était à refaire?

Si c’était à refaire, je ne passerais qu’une seule semaine à Buakped. En même temps, je n’aurais peut-être pas eu la chance d’avoir le temps de trouver le temps long… Je resterais un peu plus longtemps à Phrao, afin d’avoir justement le temps de trouver le temps long.  Et je prendrais plus de temps pour mieux comprendre Bangkok. Tout est une question de temps, finalement.

***

Tous les articles liés à nos passages en Thaïlande :

Vous pourriez être intéressés par les autres bilans de ce voyage de 6 mois en Asie :

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Périnatalité, linguistique et voyages teintent mon quotidien.

2 commentaires

  1. Merci pour cet article-résumé! J’envisage un long voyage de plusieurs mois en Asie à partir de fevriee 2018 et pensais aussi passer de longues semaines en Thailande entre deux autres pays. Jarchive cet article et tous les liens vers les autres articles sur la Thaïlande. Une vraie mine d’information pour mon futur voyage, merci!

Leave A Reply

CommentLuv badge
34 Partages
Partagez
Tweetez
Épinglez