Sanur, Bali, l’attirance indescriptible

2
On nous avait vanté Sanur. On n’a fait qu’à notre tête et on a été s’échouer à Seminyak. Des fois, c’est bien d’écouter les autres. Toujours est-il qu’après une petite escapade vers l’est pour aller rencontrer d’autres voyageurs à Sanur, on a su qu’il nous faudrait y retourner, ce qu’on a fait, après un mois et demi de vagabondages sur Bali.

Sanur, ou cette attirance indescriptible

Selon quelques sources plus ou moins faibles, Sanur, contraction de saha et nuhur, signifierait « une sorte de passion indescriptible pour séjourner dans un endroit donné ».

Sanur

L’amie et son fils étaient toujours avec nous. Le voyage de tout le monde s’achevait.

On avait donc décidé qu’on « se gâterait » encore une petite fois. Quand le voyage tire à sa fin, c’est plus facile : on sait déjà ce qu’on peut se permettre ou non, et on n’a plus à prévoir autant pour la suite du voyage.

On s’était gâtés dans le nord avec une villa dans laquelle on s’est entassés à 5 adultes et 6 enfants. Cette fois-ci, on a encore l’impression de s’être payé du luxe. Et si on compare à notre façon de voyager habituelle, ça en est, du luxe!

Sanur, Bali

Ketut Villa Sanur

Notre villa, Ketut Villa Sanur, bien qu’un peu éloignée de la plage, en était à distance de marche. Si on ne l’avait pas réservée à la dernière minute, peut-être aurions-nous pu se rapprocher un peu. Il aurait toutefois fallu assumer un coût plus élevé, ce qu’on n’était pas prêts à faire. Le luxe oui, mais le luxe économe. Et on n’a pas été déçus, vraiment!

Sanur

Donc, cette villa nous offrait 3 belles grandes chambres, le service de ménage quotidien (comme c’est courant à Bali), une piscine accessible à partir du salon et la cuisine la plus propre et équipée qu’on a eu en 6 mois. Manquait plus qu’une machine à laver et on aurait été au paradis. Mais comme la dernière fois qu’on en a croisé une remonte à Taïwan, 5 mois plus tôt, on s’en passe facilement.

Villa SanurVilla SanurVilla SanurVilla Sanur



Booking.com


La villa obtient un excellent score sur Booking.com et je comprends pourquoi. Ça vaut la peine de s’éloigner un tantinet pour tout le confort qu’elle a à offrir. Le «trip de la villa à Bali », on avait envie de le vivre et voilà, deux fois plutôt qu’une.

Vous pouvez réserver la Ketut Villa Sanur en cliquant sur ce lien*!

Ce que Sanur a à offrir

Sanur offre 4 kilomètres de plage de beau sable clair. Après avoir testé les plages du sud et de l’ouest de la péninsule, du sud, de l’est, du nord et du nord-ouest de l’île, je peux dire que c’est vraiment à Sanur qu’on a trouvé l’environnement le plus adapté pour la baignade avec enfants. À Pemuteran, c’était pas trop mal non plus, mais la ville n’offre pas autant que Sanur.

Sanur

D’ailleurs, Sanur aurait été la première véritable station balnéaire balinaise. Aujourd’hui, elle ne semble plus être la destination en haut des listes des voyageurs, sans pour autant être reléguée aux oubliettes. Et c’est parfait ainsi : une ambiance cool, sans la frénésie de Kuta ou Seminyak, sans les vagues intenses du sud-est, sans les cailloux de l’est et sans la pollution du nord. Assez visitée pour offrir une belle diversité des restaurants de toutes nationalités, mais pas assez pour s’y sentir entassés comme des sardines.

Porte Sanur

Donc, cette plage de 4 kilomètres. D’un côté, les hôtels chics, la plage aménagée, bean bags, chaises longues, services gastronomiques directement les pieds dans le sable. De l’autre, de petits warungs moins touristiques installés directement sur la plage quasi déserte, des pêcheurs…

Plage Sanur Plage Sanur Plage Sanur Plage Sanur

Une promenade longe la plage, croise le beach market, permet de ressentir le changement d’ambiance et de décor… du chic on passe au plus rustique, des hôtels aux petites maisons, des restaurants internationaux aux warungs à moitié annoncés…

Plage Sanur Plage Sanur

Avez-vous visité Sanur? Qu’en avez-vous pensé?


*Cet article contient un lien affilié. En réservant un hébergement à partir de ce lien, vous me permettez de toucher une petite commission sans que cela ne change le montant à débourser.

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, étudiante à perpète, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Voyages, linguistique et périnatalité teintent mon quotidien.

2 commentaires

Leave A Reply

CommentLuv badge
25 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer