[Bilan] Égypte : budget pour un voyage de 12 jours

Vous connaissez ma passion pour les bilans de retour de voyage. Je commencerai cette fois-ci directement par le bilan financier, que je ne détaillerai pas autant que ceux de notre voyage de 6 mois en Asie. J’espère quand même vous donner une petite idée du budget pour un voyage en Égypte.

[Cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant à partir d’un de ces liens, vous me permettez de toucher une commission sans que cela ne change votre facture. Merci!]

Avant toute chose, je spécifie qu’on a fait attention aux dépenses, oui. On ne s’est pas logées dans des 5 étoiles. Mais on ne s’est pas trop compliqué la vie et on ne s’est surtout pas privées d’expériences qu’on avait envie de faire. C’est donc dire que si tu voyages seul.e et que tu y mets un minimum d’effort, voyager en Égypte risque de revenir pas mal moins coûteux pour toi que pour moi et je vais tenter de te donner des exemples pertinents.

Épingle cet article pour plus tard


Notes :

  • Je parlerai essentiellement en termes de dollars canadiens (que je noterai par « CAD » ou simplement par « $ »). Les autres devises seront précisées (EUR ou €, USD et EGP pour livre égyptienne).
  • Par souci de simplicité, les montants convertis sont généralement arrondis.
  • Les conversions, basées sur le taux en vigueur au moment de la rédaction de l’article, sont à titre indicatif seulement. Utilisez un convertisseur de devises pour plus de précision. 
  • Si j’inclus dans les conversions le montant en USD, c’est que le bien ou le service était payable dans cette devise.
  • Finalement, notez qu’en Égypte, un pourboire de 10 % s’applique sur à peu près tout et qu’il est d’usage de payer les petits services (aide pour déposer des bagages, pour faire du change, etc.) par un bakchich (5, 10, voire 20 EGP selon l’ampleur du service). Je n’ai pas inclus ces dépenses supplémentaires dans ce bilan, les calculs devenant trop complexes. Je les ai toutefois notées et inclus dans mon calcul final. 

Billets d’avion

Donc, commençons par les billets d’avion, parce qu’il faut ben se rendre et que ça reste la principale dépense du voyage.

Nous avons été choyées : on a mis la main sur des vols directs Montréal-Le Caire avec Air Canada pour 980 $CA, alors que la plupart des vols offerts à cette période impliquaient une ou deux escales interminables et atteignaient rapidement les 1300 $ à 1600 $.

Si vos dates sont un peu flexibles, fouillez pour les vols directs, il arrive qu’ils sont particulièrement abordables. Si vous partez d’Europe, se rendre en Égypte semble assez accessible (entre 300 et 550 EUR selon la période de l’année).

Total avion : 3920 $
Par personne : 980 $

Visas

Pour entrer en Égypte, un visa touristique est nécessaire. Le visa peut être acheté en ligne ou directement à l’aéroport à l’arrivée au coût de 25 USD, payable en espèces (devises acceptées : US, Euros ou livres égyptiennes [EGP]). Je recommande, pour l’instant, la deuxième méthode, excessivement simple.

Coût total des visas : 128 CAD (100 USD, 1828 EGP, 95 €)
Coût du visa par personne : 32 CAD
(25 USD, 457 EGP, 24 €)

Déplacements

Sur place, nous avions 5 points de chute, donc 4 « grands déplacements » à organiser (pour 4 personnes) :

  • Gizeh-Assouan : Vol interne avec Egyptair = 420 $ soit 105 $ par personne (acheté en ligne)
  • Assouan-Louxor : Train (première classe) = 19,60 $, soit 7 $ (100 EGP) par adulte, 2,80 $ (40 EGP) par enfant (acheté sur place)
  • Louxor-Hurghada : Autobus avec Gobus = 43 $ (620 EGP, 32 €), soit 155 EGP (10,80 $CA, 8 EUR) par personne (acheté en ligne)
  • Hurghada-Le Caire : Autobus avec Gobus = 126 $ (1800 EGP, 93 €), soit 31,50 $ (450 EGP ou 23 EUR) par personne (acheté en ligne)

Entre les gares ou aéroports et nos points de chute, n’ayant pas envie de l’effervescence typique de ce genre d’endroits avec ma p’tite maman et mes deux plus jeunes enfants, j’ai opté à quelques reprises pour des navettes organisées avec l’aide de nos hôtes. De savoir que quelqu’un nous attendait nous rassurait, d’autant plus qu’à deux reprises, on arrivait tard en soirée. Pour les autres arrivées/départs, on s’est organisées comme des grandes.

En ordre chronologique (en couleur : organisées d’avance avec l’aide de nos hôtes) : 

  • [Gizeh] Navette de l’aéroport du Caire à la guesthouse = 25,50 $ (20 USD, 266 EGP, 19 EUR)
  • [Gizeh] Navette de la guesthouse à l’aéroport du Caire = 25,50 $ (20 USD, 266 EGP, 19 EUR)
  • [Assouan] Navette (bateau + voiture) de l’aéroport à hébergement : 31 $ (24 USB, 438 EGP, 23 EUR) 
  • [Assouan] Navette (bateau) de la guesthouse à la gare de train : 10 $ (8 USD, 146 EGP, 7,5 EUR)
  • [Louxor] Navette (voiture + bateau + voiture) de la gare de train de Louxor à la guesthouse : 6,30 $ (90 EGP, 4,65 EUR)
  • [Louxor] Navette (voiture + bateau + voiture) de la guesthouse de à la gare d’autobus : 6,30 $ (90 EGP, 4,65 EUR)
  • [Hurghada] Taxi de la gare d’autobus à l’hôtel = 21 $, soit 300 EGP (ici, je me suis fait avoir sur un moyen temps, le prix normal aurait dû être de 30 EGP)
  • [Hurghada] Taxi de l’hôtel à la gare d’autobus = 2 $ (30 EGP, 1,5 EUR)
  • [Le Caire] Taxi de la gare d’autobus à l’auberge = 2,8 $ (40 EGP, 2 EUR)
  • [Le Caire] Navette de l’hébergement à l’aéroport = 20,50 $ (16 USD, 293 EGP, 15 EUR)

Finalement, une fois sur place, nous avons profité à deux reprises d’une prise en charge des transports organisés avec l’aide de nos hôtes. En gros, t’as quelqu’un qui te trimballe d’un endroit à l’autre et qui t’attend pendant que tu fais tes visites. Méthode parfois avantageuse lorsqu’on est plusieurs, que l’on a largement utilisée en Jordanie et à quelques reprises à Bali aussi. L’avantage, c’est d’avoir « à portée de main » un habitant de la place qui connaît sa région comme le fond de sa poche et à qui on peut poser 728 questions sur la route.

  • [Assouan] Journée de visites sur le Nil (de l’île Éléphantine, à l’île Kitchener, plage et village nubien en bateau privé) : 35 $ (500 EGP, 26 EUR)
  • [Louxor] Demi-journée de visites de la rive ouest à Louxor (Vallée des rois, colosses de Memnon et Medinet Habou en voiture) : 35 $ (500 EGP, 26 EUR)

Note : deux sorties incluaient les déplacements : un tour en montgolfière à Louxor et la visite des pyramides à Gizeh, leurs montants relatifs sont inclus dans la section activité. 

Finalement, le reste de nos déplacements se sont fait en autonomie avec les transports locaux et nos pieds, par exemple :

  • [Assouan] Errances dans la ville et visite du souk (marche + public ferry) = 2,80 $ (40 EGP, 2 EUR), soit 5 EGP par traverse par personne
  • [Louxor] Demi-journée sur la rive est de Louxor (musée de la mommification + Temple de Louxor) taxi + bateau aller-retour = 8,40 $ (120 EGP, 6,20 EUR, soit 30 EGP pour un taxi aller, 30 EGP taxi retour, 30 EGP bateau aller, 30 EGP bateau retour)
  • [Le Caire] Visite du quartier et du souk Al-Khalili : entièrement à la marche, par nous-mêmes = 0 $

Total des déplacements sur place pour 4 personnes : 840 $ (620 EUR)
Total par personne : 210 $ (155 EUR)
Moyenne par jour : 70 $ (52 EUR)
Moyenne par jour par personne :  17,50 $
(13 EUR)

Activités

En ce qui concerne les activités, je n’ai pas l’habitude d’en faire autant, étant plutôt habituée aux voyages lents et longs. Or, cette fois-ci, je suis tombée dans la marmite du « tant qu’à être là ». Je ne pense pas aller 15 fois en Égypte avec mes enfants (mais je pense définitivement que j’y remettrai les pieds autrement) : j’avais envie de mettre le paquet. Résultat : beaucoup plus d’activités payantes que ce à quoi je suis habituée!

  • [Gizeh] Journée complète de visite des pyramides (voiture + guide égyptologue) : 153 $ (120 USD, 2194 EGP, 114 EUR)
    • Entrée Saqqarah : 42 $, soit 14 $/adulte et 7 $ enfant (600 EGP, soit 200 EGP/adulte et 100 EGP/enfant / 30 EUR, 10 EUR/adulte, 5 EUR/enfant)
    • Entrée Memphis : 17 $, soit 5,60 $/adulte et 2,80 $/enfant (240 EGP, soit 80 EGp/adulte et 40 EGP/enfant / 12 EUR, 4 EUR/adulte, 2 EUR/enfant)
    • Entrée plateau de Gizeh : 42 $, soit 17 $/adulte et 8,30 $/enfant ou aîné (600 EGP, soit 240 EGP adulte/120 EGP/ainé et enfants / 31 EUR, 12 EUR/adulte, 6,20 EUR/enfant)
  • [Assouan] Île Kitchener (jardin botanique situé sur une île du Nil) : 7,3 $, soit 2,4 $/personne (35 EGP par personne, ou 1,75 EUR)
  • [Louxor] Tour de montgolfière au lever du soleil au-dessus de la Vallée des rois et du désert : 154 $ (2220 EGP, 114 EUR), soit 40 USD/adulte, 20 USD/enfants, incluant le transport à partir de l’hébergement
  • [Louxor] Vallée des rois = 54 $, soit 18$/adulte et 9$/enfant (780 EGP, 40EUR)
  • [Louxor] Medinet Habou = 21 $, soit 7 $/adulte et 3,5 $/enfant (300 EGP, 15,50 EUR)
  • [Louxor] Musée de la mommification = 21 $, soit 7 $/adulte et 3,5 $/enfant (300 EGP, 15,50 EUR)
  • [Louxor] Temple d’Amon = 54 $, soit 18$/adulte et 9$/enfant (780 EGP, 40 EUR)
  • [Hurghada] Spa, massage et traitement de 2 heures = 215 $, soit 107,50 $/personne (3100 EGP, 159 EUR)

Le reste de notre temps s’est composé d’errances (île Éléphantine, Assouan, Le Caire, etc.), de bon temps improvisé, de visites autonomes gratuites (village nubien, souks, etc.).

Total des activités pour 4 personnes : 780 $ (577 EUR)
Total par adulte : 321 $ (137 EUR)
Moyenne journalière : 65 $ (48 EUR)

Hébergement

Une chose m’a marquée de l’Égypte : la qualité des hébergements à des prix ridiculement bas. Notez tout de même ici qu’il est possible de se loger pour bien moins que ce qu’on a fait.

Souvent, je me fous un peu d’où je loge, tant que je peux dormir la nuit et repartir le lendemain matin.Et bien que je trouve un malin plaisir à me loger dans du gros n’importe quoi, il y a de ces moments où l’on a juste envie d’être confortable. Dans ce cas-ci, comme je voyageais seule avec deux de mes enfants et ma mère et que je ne savais pas trop à quoi m’attendre, j’ai voulu réserver des hébergements où il était  agréable de passer le temps… d’autant plus que l’offre était alléchante et les prix, plus qu’abordables!

Nos trois premiers hébergements consistaient en des appartements complets autonomes dans des guesthouses plus que parfaites :

  • Cozy studio pyramids views (appartement 2 chambres, salon, cuisine, salle de bain, accès au rooftop avec vue directe sur les pyramides) = 111 $/nuit (1586 EGP, 82 EUR)
  • Meshra Katto (appartement 2 chambres, salon, cuisine, 2 balcons avec vue directe sur le Nil et rooftop de ouf, situé sur l’île Éléphantine) : 79$/nuit, soit 238 $ pour 3 nuits (1130 EGP, 58 EUR/nuit)
  • Villa Kaslan Apartments (appartement 1 chambre, cuisine, rooftop + service de restauration sur place, piscine, jeux pour enfants, etc., situé sur la rive ouest de Louxor) = 38 $/nuit, soit 76 $ pour 2 nuits (543 EGP, 28 EUR/nuit)

À Hurghada, je n’ai rien trouvé en dehors d’un tout-inclus. N’ayant jamais expérimenté la chose, je me suis dit que ce serait comique de le faire pour une première fois en Égypte (spoiler : d’après moi, c’est aussi ma dernière fois). À vrai dire, si c’était à refaire, je supprimerais Hurghada de l’itinéraire. Je recommande la région que si vous avez la possibilité de faire du snorkel ou de la plongée. Et encore, vous seriez probablement mieux dans le coin de Marsa Alam. M’enfin. J’y ai été et je m’y suis logée, et voici ce que ça a donné :

  • Minamark spa and resort (1 petite chambre quadruple avec salle de bain et balcon, incluant tous les repas, accès à plusieurs piscines, à la plage, à des glissades d’eau et des parcs pour enfants) = 129 $/nuit, soit 386 $ pour 3 nuits (1844 EGP, 95 EUR/nuit)

Au Caire, je suis revenue à mes habitudes, avec une chambre privée quadruple dans une auberge de jeunesse que j’ai clairement réservée pour le nom (mais que je recommande chaudement!) :

Total hébergements pour 11 nuits en Égypte pour 2 adultes, 2 enfants : 940 $ (697 EUR)
Moyenne par nuit : 85,50 $ (63 EUR)
Moyenne par nuit par personne : 7,75 $
(5,75 EUR)

Pour une personne seule, il est assez facile de se loger correctement pour aussi peu que 10 à 15 $.



Booking.com

Nourriture

Il est vraiment facile de se nourrir pour quelques dollars à peine en Égypte. Les petits restaurants et les boui-bouis de coin de rue sauront vous remplir la panse pour pas grand-chose. Dans les guesthouses, il est fréquent qu’un service de repas soit offert et que les déjeuners soient inclus.

  • À Gizeh, à Assouan et à Louxor, on en a donc profité largement, prenant la quasi totalité de nos repas (2 repas par jour : un le matin et un le soir) sur place. Le coût s’en est donc avéré plus élevé que si nous avions pris tous les repas à l’arrache au coin de la rue.
  • À Hurghada, tous les repas étaient inclus dans le prix (3 petits-déjeuners, 2 repas du midi et 3 repas du soir) de l’hôtel.
  • Au Caire, on a retrouvé nos habitudes avec la bonne vieille bouffe de rue. J’aimerais dire qu’on a facilement trouvé, mais ce n’est pas le cas et un soir s’est soldé par « on mange ce qu’on trouve au dépanneur du coin et ce sera ça pour aujourd’hui ».
  • Le repas était aussi inclus dans l’autobus entre Hurghada et Le Caire.

Comme plusieurs repas ont été inclus dans des paiements plus larges auprès de nos hôtes, il m’est difficile de détailler ce poste de dépense. Néanmoins, je sais que nous avons dépensé un peu moins de 440 $ à 4 sur 12 jours (cela inclut absolument tout ce qui se mange : repas, jus frais, crèmes glacées, thé au souk, croustilles du soir, etc.).

Pour donner une idée, au restaurant, le petit-déjeuner vous coûtera aux alentours de 5 $ et vous mangerez un copieux repas à la carte pour environ 12 $ par personne. Vous pourrez aisément opter pour la nourriture de rue pour moins de 5 $ le repas, un café vous reviendra environ 1,40 $ et pour environs 2 $, vous obtiendrez un jus de fruits frais.

Total nourriture pour les 4 : 436 $ (322 EUR)
Moyenne journalière : 36 $/jour (27 EUR), soit 9 $ (6,65 EUR) par personne

Grand total des dépenses de ce voyage en Égypte

Je récapitule :

  • Total avion : 3920 $
  • Total visas : 128 CAD (100 USD, 1828 EGP, 95 EUR)
  • Total déplacements : 840 $ (620 EUR)
  • Total hébergements : 940 $ (697 EUR)
  • Total activités : 780 $ (577 EUR)
  • Total nourriture : 436 $ (322 EUR)
  • Autres : environ 300 $ (souvenirs, etc.)

Total des dépenses : 7350 $ (5434 EUR)
Total des dépenses sur place (excluant le vol MLT-Le Caire et visas) : environ 3300 $ (2440 EUR)
Moyenne quotidienne sur place (excluant l’avion pour s’y rendre) : 275 $/jour (215 EUR)
Moyenne quotidienne par personne : 68,74 $/jour (51 EUR)

Comme je le disais, il y aurait eu moyen d’économiser un peu plus :

  • sur les hébergements en optant pour des établissements plus simples et des chambres plutôt que des appartements;
  • sur les transports, en prenant moins souvent des transports privés (quoique);
  • sur les activités, en se calmant le pompon sur les massages ou en laissant tomber la guide aux pyramides, par exemple;
  • sur la nourriture, en mangeant plus souvent dans les boui-bouis et les petits restaurants de coin de rue.

Néanmoins, je considère que le voyage qu’on a fait aurait pu coûter bien plus cher. Par exemple, en y ajoutant une croisière sur le Nil, un aller-retour à Abu Simbel ou d’autres activités comme une journée de snorkeling.

Il ne faut pas oublier, non plus, qu’à 4, certaines options deviennent parfois plus avantageuses, notamment en ce qui concerne les transports privés (et on l’a souvent vécu autant en Europe qu’en Asie). Ainsi, notre budget représente à mon avis une option réaliste pour un voyage avec un niveau de confort moyen en famille en Égypte.


Mes petits conseils financiers sur l’Égypte…

  • Si vos dates de voyage sont flexibles, surveillez les vols directs; les prix sont parfois largement raisonnables. Sinon, à partir du Québec, Air Canada, Egyptair et Royal Jordanian proposent des vols intéressants.
  • Si vous pouvez mettre la main sur de petites coupures en dollars américains ou en Euros avant votre départ, emportez tout! Les tips sont souvent demandés dans ces devises et il est parfois réellement difficile d’obtenir du change en livres égyptiennes, ce qui m’amène au prochain point…
  • Les guichets en Égypte crachent des billets de 100 ou de 200 LE. Les bakchichs se donnent souvent à coup de 5, 10 ou 20 LE. Plusieurs commerces ont de la difficulté à faire du change sur de grosses coupures. Vous serez probablement toujours à la recherche de petites coupures. DÈS que vous pouvez vous faire du change, profitez-en. Essayez toujours d’abord de payer avec une grosse coupure. Si vous êtes en guesthouse, demandez à votre hôte s’il peut aller fractionner 100 ou 200 LE (ils réussissent souvent à nous dépanner là-dessus). Donnez-leur 5 ou 10 LE  (0,30 à 0,75 $) en retour et tout le monde est heureux.
  • Certains petits hébergements ne se payent qu’en comptant. Les devises acceptées sont généralement le dollar américain, le euro ou la livre égyptienne.
  • Plusieurs guichets automatiques m’ont donné des sueurs froides (va-t-il gober ma carte? mon argent sortira-t-il un jour? suis-je en train de me faire escroquer?), mais ont toujours fini par cracher les billets demandés et les frais étaient étonnament bas. Privilégiez les guichets de grandes banques (MISR, National Bank of Egypt etc.). La limite de retrait est souvent fixée à 4000 ou 5000 EGP.
  • En Égypte, on donne du pourboire sur à peu près tout : hôtel, restaurant, visites, guides, chauffeurs, taxi, etc.). Pour un calcul rapide, rajoutez 10 % sur à peu près toutes vos dépenses.
  • Les services sont rarement gratuits. On vous aide à déposer votre sac sur le tapis roulant à la sécurité de l’aéroport? Bakchich. On vous montre le chemin jusqu’au port? Bakchich. Néanmoins, ce n’est pas automatique et la pratique est plus ou moins solide dépendant des régions (on nous a refusé des backscheech et du tip à plusieurs reprises au Caire, alors qu’à Louxor, on ne se gênait pas pour nous signifier que ce qu’on a donné n’était pas suffisant).
  • Dans un même ordre d’idées, on vous prendra souvent en charge… rarement gratuitement. Vous entrez dans un tombeau de la Vallée des rois? Il est tout à fait probable qu’un gardien se mette à vous suivre et à vous expliquer ce qui vous entoure. C’est super gentil, et parfois pratique, mais si vous n’avez pas l’intention de sortir le fric à la fin, déclinez poliment (et fermement) dès le début. Certains peuvent être très insistant, particulièrement dans les lieux les plus touristiques (pyramides, vallée des rois, temples, etc.).
  • Vous en aurez peut-être marre à un certain moment de vous faire demander un petit extra par-ci, un petit bakchich par-ci, et le tip, et le prix qui vous semble gonflé parce que vous avez une tronche de touriste… Ce n’est pas comme ça dans toutes les régions, mais oui, ça fait partie des choses avec lesquelles on doit dealer en Égypte.
  • Rappelez-vous, néanmoins, que le salaire moyen mensuel en Égypte équivaut à 225 $CA en moyenne. Le coût total de votre voyage de 2 semaines est probablement plus élevé que le salaire annuel moyen de bien des Égyptiens. Le petit 5-10 EGP supplémentaire ne change pas grand-chose à votre capacité à vous loger de retour à la maison, mais peut faire toute une différence pour la personne qui le reçoit.
  • Finalement, en Égypte, ça négocie, parfois férocement, mais pas partout. N’entrez pas dans un taxi avant d’avoir fixé le prix clairement. Vous remarquerez que dans certains endroits, un article peut passez de 500 EGP à 50 EGP en moins de 3 minutes… il arrive même que les vendeurs, généralement insistants, négocient eux-mêmes à la baisse; ils y trouvent un certain plaisir. Vouos remarquerez aussi que dans d’autres endroits, on ne négocie pas du tout, mais que plus vous achetez, plus on rajoute des extras à vos achats. Il n’est pas rare d’acheter 4 items et de repartir avec 7 sans que le prix ne change.

Des questions sur le budget pour un voyage en Égypte? Dites-moi ça en commentaire!


Vous pourriez aussi aimer :

 

About Author

Éparpillée professionnelle, langagière de métier, étudiante à perpète, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Voyages, linguistique, tourisme brassicole et musique teintent mon quotidien.

2 commentaires

  1. Le tour en montgolfière me semble très bon marché! Je trouve ça comique quand on a l’habitude de voyager à la routarde, n’importe quelle option comme des transferts privés ou juste aller à l’hôtel au lieu d’une auberge de jeunesse donne l’impression de monter sérieusement en gamme.

    • Le tour de montgolfière est TRÈS BON marché! C’est un bel endroit pour s’y initier, je dirais!

      Et c’est vrai que n’importe quoi au lieu d’une aubgerge de jeunesse ou un train crasseux nous donne rapidement l’impression d’être une princesse! haha!

Leave A Reply