Visiter les Îles de la Madeleine en novembre, c’est comment?

0

C’était la première fois (et clairement pas la dernière!) que je mettais les pieds aux Îles de la Madeleine. Il a fallu que je choisisse novembre, saison grise et endormie, faite de journées courtes, de (beaucoup de) vent, de pluie, de ciel souvent gris, de commerces fermés pour la saison et de rares touristes. Peut-on malgré tout pleinement profiter d’un voyage aux Îles de la Madeleine en novembre?

Sur certains points, je paraîtrai peut-être un peu négative, mais hang on, je t’explique pourquoi j’ai ADORÉ découvrir pour une première fois l’archipel en basse saison. Je te parlerai de ce que j’y ai fait dans un autre article (faut faire durer le plaisir et j’ai clairement trop de photos à inclure pour un seul article!).

Phare Borgot Îles de la Madeleine novembre

Visiter les Îles de la Madeleine en novembre : bonne ou mauvaise idée?

Bonne ou mauvaise idée? Je n’en avais aucune idée, justement! J’avais bien lu l’article de Béatrice, qui y était allée en septembre, puis celui de Gabrielle sur sa visite des îles en automne (mais elle y était allée un peu plus tôt). On trouve aussi des infos sur les îles en hiver (comme cet article sur le blogue du Québec Maritime), mais je n’avais rien trouvé qui puisse ressembler à un témoignage encourageant concernant un voyage aux îles de la madeleine en novembre, à part cette phrase sur le site de l’Office de tourisme, sur une page intitulée « Novembre : le mois du vent aux îles! » :

« Vous aimez le vent?  Vous êtes un amateur de tempêtes et de mer en furie?  Vous voulez un dépaysement total? »

OK, vas pour le vent. Tempêtes et mer en furie? Je sais pas trop… Dépaysement total? Vendu.

Mais la beauté des îles en novembre ne se calcule pas qu’en noeuds et en rafales.

C’est que l’archipel, semi-endormi après une saison survoltée investie d’un tourisme intensif, est encore éveillé. Juste assez pour y goûter la douce vie insulaire. Rien de plus, rien de moins. Les gens continuent à vivre, mangent, bougent, dorment, se remettent de la saison forte. Des paysages extraordinaires sur trame de lente contemplation.

Mais surtout, j’ai eu l’impression d’avoir les îles « à moi toute seule ».

Falaises rouges îles de la Madeleine

J’ai fait une cinquantaine de kilomètres de randonnée durant mon séjour. J’ai croisé 3 humains et un chien pour la totalité des sentiers parcourus.

J’ai eu des plages à moi seule, où les seules traces de pas étaient miennes. J’ai eu des routes à moi seule, où il m’était facile de m’arrêter à ma guise pour m’extasier tous les 5 pieds.

plage de la martinique îles de la madeleine novembre

J’ai eu des paysages grandioses à moi seule. Si seule que je pouvais me permettre de m’exclamer incessament à haute voix, comme si j’avais voulu que les îles m’entendent leur dire à quel point de les trouve belles.

J’ai pu m’extasier devant des coloris qu’on voit moins souvent sur ces photos prises mille fois. Devant de petits spectacles de la nature, comme ce matin où la bruine des vagues ayant fracassé les falaises de grès rouge sous l’effet des fortes bourrasques de la nuit s’était échouée sur une portion définie de terre, créant des sculptures glacées féériques dont j’ai pu profiter (seule, encore une fois) avant qu’elles ne disparaissent le lendemain.

Belle Anse Îles de la Madeleine, novembre Belle Anse Îles de la Madeleine, novembre


Les îles en novembre : comment s’habiller?

Je suis partie de chez nous, à Québec, les deux pieds bien enfoncés dans la neige, et suis arrivée aux îles dans un climat tempéré par une situation géographique particulière.

Île Boudreau Îles de la Madeleine Novembre

Ici, la plus grosse accumulation de neige que j’ai croisée durant mon séjour.

J’avais emporté mes bottes de randonnée d’hiver et mes souliers de randonnée que j’utilise autant dans le désert de Jordanie que dans les Monts-Valin à l’automne. La première s’est avérée beaucoup trop chaude, alors que la deuxième aurait gagné à être imperméable. Reste que mes Merrell avec une paire de bas de mérino ont été à point, quasi en tout temps.

La plupart du temps, mon manteau (hybride Pluma de la Cordée, reçu lors du Défi Hiver 2018, et que j’aime d’amour depuis) que je porte pour toutes mes randonnées à partir de la fin de l’été ou lors de chaudes journées d’hiver en raquettes, a suffit. Je le superpose avec une doudoune compressible (Lolë, modèle Emeline [dans ce genre-là] si tu veux tout savoir) pour le premier kilomètre ou quand le temps se rafraichit au sommet d’une montagne. À cela, je rajouterais l’importance d’emporter un bon imperméable coupe-vent et le tour est joué.

Butte aux demoiselles îles de la madeleine

Bref, en novembre, aux îles, le temps change rapidement, mais est généralement plus doux que sur le continent. Préférez le multicouche, afin de pouvoir vous adapter rapidement aux variations de température, à la pluie et au vent.

Suivre la température aux îles. On m’a bien fait comprendre que les prévisions météorologiques, aux îles, ça ne voulait pas dire grand-chose à ce temps-ci de l’année (je confirme!) et qu’il vaut mieux se baser sur le vent pour se faire une idée.

On m’a donc fait découvrir Wind Guru, qui s’est avéré plutôt utile durant mon séjour pour planifier mes sorties extérieures. Pas super évident au premier abord, il suffit en fait, de rechercher les journées les moins colorées. On peut aussi y voir les précipitations prévues et le couvert nuageux.

Les îles en novembre : se déplacer

Plusieurs affectionnent le scooter pour visiter les îles. Durant mon passage, je n’en ai vu aucun sur les routes et je dois avouer que je ne me serais pas vue, étant donné la température plus ou moins clémente, me promener comme ça. Même principe pour le vélo.

J’avais pensé à l’autostop, réputé bien fonctionner (en haute saison). Mais encore là, si vous saviez le nombre de fois que je me suis retrouvée longtemps sur une route sans croiser de voiture…

Il existe aussi un service de transport collectif aux îles, mais les endroits que je désirais atteindre n’étaient pas tous bien desservis et il m’aurait été difficile d’aller partout où je le désirais en aussi peu de temps.

Agence de location des îles de la Madeleine

J’ai donc opté pour la location de voiture, en partenariat avec l’Agence de location des Îles et je ne l’ai pas regretté!

Pour louer une voiture aux Îles de la Madeleine : Agence de location des îles

Novembre aux Îles de la Madeleine : se loger

Naïvement et sans réellement chercher à savoir si mon intuition était bonne ou non, j’ai d’abord cru que la « saison morte » allait me faire la belle place aux recherches d’hébergement. Mais je me suis rapidement butée à la réalité : ce n’est pas parce que le nombre de touristes sur l’archipel se divise par 10 000 que l’offre en devient libérée.

D’abord, plusieurs hébergements n’ouvrent que durant la saison touristique (Auberge de jeunesse Le Paradis Bleu, entre autres). De plus, plusieurs travailleurs saisonniers viennent séjourner sur l’île..

Bref, se loger aux îles en novembre, ce n’est pas bien difficile, mais ce n’est pas parce que c’est la basse-saison qu’il est futile de magasiner un brin son hébergement avant de débarquer.

Pour ma part, c’est le bouche à oreille que j’affectionne toujours autant qui m’a fait réserver à l’Anse-aux-Herbes. J’ai loué le petit studio équipé avec vue sur mer pour une semaine et franchement, QUEL BON COUP! Merci à celle qui me l’a suggéré; je n’aurais pas pu espérer mieux!

Anse-aux-herbes Îles de la Madeleine novembre

Pour réserver un hébergement aux îlesAnse aux Zèbres (Anse aux herbes). Vous pouvez aussi chercher un hébergement sur Booking.

Novembre aux îles : s’alimenter

On va se le dire d’entrée de jeu : si vous désirez aller aux îles pour vous occuper du matin au soir en mode tourisme gourmand, novembre n’est peut-être pas le meilleur moment de l’année, mais il y a de quoi faire.

Plusieurs commerces, ici aussi, ferment à la fin de la saison animée (Café de la Grave, le Barbocheux [sur réservation seulement], Pizza de la Pointe, Miel en mer, Bistro Café d’chez nous, etc.).

Il restera néanmoins toujours des options pour se restaurer et se procurer de bons produits du terroir (Fromagerie Pied-de-Vent, la Brûlerie de café, Decker Boy, La Belle Occasion, Le Fumoir d’Antan, les boulangeries, Les Pas Perdus [restaurant], etc.).

Abri de la Tempête microbrasserie

Devinez où j’étais mardi soir.

Pour le reste, plusieurs pratiquent un horaire réduit, comme l’Abri de la Tempête qui passe d’une ouverture 7/7 en période touristique à un horaire limité à 2 soirs/semaine à partir de 16 h (les mardis et vendredis), ou n’ouvrent que sur réservation.

Pour voir vos options restauration selon la date de votre passage, rendez-vous sur le site de Tourisme Îles de la Madeleine.

Novembre aux îles : que faire?

Les îles sont réputées pour les activités de kitesurf, les sorties en kayak, le flanâge sur les plages, le trempage de pieds dans l’eau, les sorties en mer, les activités de pêche, etc. Encore ici, en novembre, on oublie un peu tout ça.

La majorité (si ce n’est pas la totalité) des entreprises d’activités sportives aquatiques sont fermées jusqu’à la prochaine saison touristique (excursions en mer, écoles de kite, etc.). Les bateaux sont remisés, les plages restent accessibles, mais la température ne permet pas nécessairement la flânerie les fesses dans le sable entre deux coquillages. Et la baignade, on n’en parle même pas.

Île Boudreau Îles de la Madeleine novembre

Donc, si vous vous rendez aux îles pour ces activités, novembre n’est peut-être pas votre meilleur choix.

Mais si vous avez envie de vous balader en voiture, de vous arrêter quand bon vous semble, de profiter de couchers de soleil sans être dérangé, d’avoir les sentiers de randonnée rien qu’à vous, novembre est décidément un moment à considérer.

Sentier Vents et Marées

Une bonne façon de savoir ce qui est ouvert, fermé ou à horaire réduit, c’est de vous rendre sur le site de Tourisme Îles-de-la-Madeleine et d’y entrer vos dates.


Alors, on y va, oui ou non, aux Îles de la Madeleine en novembre?

Si vous recherchez l’effervescence d’un archipel ensoleillé et festif, attendez à l’été prochain.

Si vous avez envie de vous sentir seul au monde au milieu de paysages décadents, que vous aimez vous retrouver avec vous-même, que votre but premier est de prendre le temps, de sortir, marcher, visiter lentement en axant vos découvertes sur la nature, oui. À condition de ne pas avoir peur du vent, d’un peu de pluie et de températures plus ou moins clémentes de temps en temps…

Plage Iles de la Madeleine novembre


#partenariat : J’ai profité d’un tarif particulier, grâce à un partenariat avec l’Agence de location des Îles. Mes opinions restent sincères. Pour le reste, ce voyage a été organisé sur un coup de tête par mes soins. Merci, néanmoins, à Tourisme Îles de la Madeleine, pour l’aide logistique et les services rendus (merci Léa, pour le lift!).

*Cet article contient des liens affiliés. En réservant à partir d’un de ces liens, vous me permettez de toucher une petite commission sans que cela ne change votre facture.

visiter les iles de la madeleine en novembre


Vous pourriez aussi aimer :

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, étudiante à perpète, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Voyages, linguistique et périnatalité teintent mon quotidien.

Leave A Reply

CommentLuv badge