Découvrir Lille en musique

1

Du carillon à l’opéra, en passant par le hip hop et l’art urbain, c’est tout en musique que je vous propose de découvrir Lille la belle. Récit d’une délicieuse journée pour mélomanes et amateurs de musique en tous genres.


Dans le cadre du Salon des blogueurs de voyage auquel j’ai eu la chance d’assister en tant que blogueuse invitée, à Lille, au moins d’avril dernier (2019), j’ai pu expérimenter Lille sur le thème de la musique lors d’un blogtrip bien accompagné.

Opéra de Lille

Opéra de Lille

Certains le savent : j’ai étudié (entre autres) en musique classique, puis en éducation musicale durant sept belles années, au cégep, puis à l’université (celle qui s’agite, baguette à la main, devant une classe de prépubères soufflant dans leur instrument avec trop d’pitons, ça allait être moi). J’ai aussi enseigné la guitare, le solfège et la théorie musicale une décennie durant (ce qui me donne l’impression d’avoir 100 ans). À une certaine époque, j’avais pour ambition de poursuivre à la maîtrise en ethnomusicologie. Bref, même si je ne me retrouve maintenant plus souvent avec une pinte à la main qu’une guitare, j’essaie toujours d’intégrer une peu de musique à mes voyages, chose que je ne réussis parfois qu’à moitié.

Quand est venu le moment de faire une sélection parmi les blogtrips proposés, celui sur la musique est arrivé ex aequo en première position avec celui sur la bière (qui est étonné?) et j’étais vraiment heureuse de finalement l’obtenir.

C’est donc musicalement que j’ai profité d’un troisième premier contact avec cette ville du nord où je n’avais passé qu’en coup de vent l’été précédent et que j’avais visitée plus en profondeur… il y a plus de 15 ans, durant un voyage en autostop/camping en Europe.

Lille pour l’amateur de musique

Quand on parle de la métropole lilloise, on ne parle pas que tu centre de Lille, mais plutôt d’un ensemble de communes (90 communes sur un territoire de plus de 650 km2) allant de Tourcoing à Roubaix, en passant par le vieux Lille. On est donc sortis du centre pour commencer cette tournée musicale.

Vue du toit de l'Opéra de Lile

Vue du toit de l’Opéra de Lille

Premier arrêt : Tourcoing

On se dirige d’abord vers Tourcoing pour une visite du musée campanaire. Un musée tout en hauteur, auquel on accède par un escalier en colimaçon. Chaque étage devient une pièce du musée et il est possible d’observer de près des pièces de carillon, des cloches de toute époque et les systèmes d’horloge impressionnants.

Carillon TourcoingCarillon Tourcoing

Michel, le maître carillonneur, nous a fait monter tout en haut du beffroi de l’Église Saint-Christophe, là où, des heures durant, il s’exerce et sonne le carillon pour la population de Roubaix… 201 marches pour accéder à son espace de travail et de pratique, où il exerce son art en solitaire avec, tout de même, une partie de la ville comme public. Cet homme, depuis plus de 35 ans, fait sonner les cloches de 23 heures à minuit le soir de Noël.

Excitée comme une gamine, j’ai pu flatter le carillon (en fait, il faut une bonne condition physique pour jouer de cet instrument, une bonne force dans les jambes et dans les bras) et timidement faire un arpège. Considérant le nombre de personnes potentiellement à l’écoute, je n’ai pas trop osé m’emballer.

Deuxième arrêt : Flow Lille

FLow Lille

Le Flow Lille, centre eurorégional des cultures urbaines, est un espace dédié à l’art urbain sous plusieurs déclinaisons : danse, street art, musique. C’est un lieu de création, de diffusion, de résidence d’artistes, d’apprentissages, de promotion, d’enseignement, s’adressant aux artistes et aux amateurs cherchant à se professionnaliser, ainsi qu’au public, dans le but de faire connaître les cultures urbaines.

FLow Lille

FLow Lille

On nous accueille d’abord avec un cours condensé (je l’aurais pourtant écouté parler durant des heures!) sur l’histoire de la musique hip hop. Puis, on visite les studios de danse, de musique, la salle de spectacle, et même le toit, sur lequel une plateforme est aménagée.

J’ai effectué ce blogtrip aux côtés de charmants blogueurs.euses dont il serait dommage de taire les noms. Les voici donc : Athéna et Bruno (Les Amants voyageurs), Lucie (À la conquête de l’est), Alexis et Lottie (Récits d’aventures) et Jérôme (Traversée d’un monde).

Troisième arrêt : Opéra de Lille

Opéra de Lille

L’Opéra de Lille, d’inspiration néo-classique, a été construit 1915, mais a été rénové pour réouvrir en 2014. On visite d’abord les lieux :  le grand foyer, le vestibule, la salle… Alors là, j’ai vécu un petit quelque chose. En formation classique, même quand notre instrument principal n’est pas la voix, on nous initie à l’opéra, on nous envoie aux répétitions de l’orchestre symphonique, on nous fait participer à des concerts auprès des « grands ». On finit par fréquenter, plus ou moins selon nos habitudes, nos orientations musicales et professionnelles ainsi que nos goûts, ce genre de milieu. Bref, j’en ai eu plein les yeux avec cette magnifique salle où je me serais bien vue sur scène.

Opéra de Lille

Ensuite, on passe en arrière-scène pour un atelier maquillage d’opéra. C’était ma journée, il faut croire, car c’est encore moi qui s’est retrouvée cobaye. En gros, j’ai perdu un sourcil et on a bien rit. (Jérôme en parle dans son article sur le blogtrip, photos en prime.)

Quatrième arrêt : Finoreilles

La journée tirant à sa fin, c’est avec les enfants de Finoreilles, ateliers de pratique vocale pour enfants de 8 à 12 ans initié par l’Opéra de Lille, que nous l’avons terminée en beauté. Les petits s’exerçaient alors pour le concert approchant à grands pas. Ces petits allaient monter sur les planches d’une des plus belles et grandes salles de spectacle du nord de la France, ce n’est pas rien!


Restauration et hébergement à Lille

Durant cette journée, nous avons aussi été reçus par la Brasserie de la Paix.

Café de la paix LilleCafé de la paix Lille

J’ai aussi été accueillie par Alliance Le couvent des minimes.

Alliance Couvent des minimes


*Cet article résulte d’une invitation. Néanmoins, toutes les opinions sont libres et miennes. Merci à Hello Lille et à Wearetravel.

*Cet article contient des liens affiliés. En réservant un hébergement à partir d’un de ces liens, vous me permettez de toucher une petite commission sans que cela ne change votre facture. Merci!


Vous pourriez aussi aimer :

Lille musique

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, étudiante à perpète, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Voyages, linguistique et périnatalité teintent mon quotidien.

Un commentaire

Leave A Reply

CommentLuv badge