Traversée du continent: Uluru (Ayers Rock), deuxième partie

6
Après un super coucher de soleil sur Uluru la veille, nous avons profité du reste de la soirée pour faire un peu de ménage dans le motorisé, laver quelques draps et vêtements et frotter comme des déchaînés la banquette du fond après que Maëva ait décidé de laisser libre cours à son estomac quelques instants après s’être enfin endormie. J’accuse les délis de la veille.

Pour voir le coucher de soleil sur Uluru admiré la veille:

-> Uluru / Ayers Rock, première partie

Uluru (Ayers Rock)

C’est donc après quelques heures à peine de sommeil que nous fermons le motorisé et nous mettons en route pour atteindre la plateforme qui nous permettra d’admirer le lever du soleil d’un tout autre point de vue que celui de la veille.

 

Uluru / Ayers Rock

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le centre culturel. Je m’attendais à me retrouver coincée, ayant limite de la difficulté à  respirer, compressée au milieu d’un troupeau de touristes pressés arrivant par centaines. Ce ne fût pas le cas. Mais pas du tout. C’était même plutôt calme, à mon grand soulagement. Il était encore assez tôt pour penser entreprendre une randonnée sur un sentier existant avant que le soleil du centre ne nous fasse cuire jusqu’à la moëlle.

Malgré l’heure peu avancée de la journée, il faisait déjà très chaud. Simon et Héli décidèrent de parcourir la Base Walk (10 kilomètres autour du rocher). Hélène qui l’avait déjà parcouru de long en large cette grosse roche, a choisi de se retirer dans le motorisé. Pour ma part, après une bonne hésitation, et considérant la fin de soirée de Maëva la veille et mon niveau d’énergie de premier trimestre de grossesse, j’ai sagement choisi de m’en tenir, avec Maëva, à la visite du centre culturel et à la dégustation d’un je-ne-sais-quoi à la cantine, avant de me rendre au motorisé à mon tour.

Les sentiers autour d’Uluru

Quelques sentiers sont aménagés, permettant aux touristes de découvrir la grosse roche rouge de tous côtés.

  1. La Base Walk, la plus populaire, est celle qui vous mènera vers un tour complet du rocher. Prévoyez environ 4 heures. Distance: 10 km. Le sentier est très accessible, mais planifiez votre départ, dans la mesure du possible, tôt le matin, la chaleur et le soleil pouvant devenir rapidement accablants à certaines périodes de l’année. Je vous préviens, vous pouvez aussi y rencontrer des mouches impressionnantes par leur taille, et des fourmis voraces. Commencer idéalement à partir du Mala Carpark.
  2. La Mala Walk vous mènera sur environ 2 kilomètres vers des sites de cérémonies Anangu.
  3. La Kuniya Walk, à peine 1 kilomètre aller-retour, vous fera découvrir un trou d’eau permanent alimenté par les eaux de pluie, le Mitujilu Water hole.    Prévoyez de 30 à 60 minutes.
  4. La Lungkata Walk. 4 km aller-retour. Apprenez-en plus sur Lungkata (l’homme-lézard à langue bleue) et sur pourquoi vous ne devriez pas prendre ce qui ne vous appartient pas.  Prévoyez 1 heure 30 à 2 heures.
  5. La Liru Walk, 4 km aller-retour, vous transporte du Centre Culturel à la base d’Uluru. Prévoir un peu moins de 2 heures.

 

crédit carte: environment.gov.au

Quelques conseils…

  • Pour en savoir plus sur les différentes opportunités de promenades autour d’Uluru, rendez-vous sur ce site. Notez qu’à part la Base Walk, tous les autres trajets sont accessibles aux personnes en fauteuil roulant, aux poussettes, etc.
  • Pour faire la Base Walk avec un bébé ou un jeune enfant, privilégiez le portage physiologique avec abris contre le soleil, beaucoup d’eau, et la possibilité d’arrêter dans les endroits ombragés de temps à autres.
  • Pour toutes les promenades, privilégiez le début de matinée. Idéalement, vous aurez terminé de marcher avant 11 heures du matin.
  • Toujours apporter beaucoup d’eau, et une bonne protection contre le soleil.

Uluru sous toutes ses coutures

On a facilement l’impression d’une surface uniforme, limite décevante, présentant peu de surprises, quand on tente de s’imaginer à quoi peut bien ressembler le monument de près. Et pourtant…

Uluru / Ayers Rock Uluru / Ayers Rock Uluru / Ayers Rock Uluru / Ayers Rock Uluru / Ayers Rock

Et il faut bien quitter les lieux…

Il était environ midi lorsque les hommes sont revenus, les mollets à demi-dévorés par un commando de fourmis géantes. Mangeons un petit repas vite fait à bord du motorhome et remballons le tout pour reprendre la route vers l’est à nouveau. Prochain arrêt et objectif de la journée: nous rendre dans les environs de Kings Canyon. Adopté à l’unanimité.

Et alors, le détour en valait la peine?

Malgré certaines appréhensions liées à la popularité touristique des lieux au départ, je dois avouer être pleinement satisfaite du détour effectué (plus de 800 km !). Je n’ai complété aucun sentier, me suis limitée à l’exploration du centre culturel (ce n’est que partie remise). Ai observé le soleil se coucher, puis le lendemain, ce même soleil se lever. Des images que j’avais déjà vues des dizaines de fois. Rien de nouveau. À peine 24 heures passées en ces lieux… et pourtant, je ressens un petit pincement à les quitter. Je suis heureuse d’y être passée. Un sentiment semblable à celui ressenti au Machu Picchu. Cette impression de se trouver là en un endroit mythique, magique. L’éloignement (ah ça, pour ça !), la force de la nature… un je-ne-sais-quoi.

Uluru / Ayers Rock Uluru / Ayers Rock

En bref…

  • Si vous désirez visiter Kata Tjuta ET Uluru, il est tout à fait possible de le faire dans la même journée.
  • Si vous désirez parcourir un ou des sentiers à chaque endroit (recommandé pour mieux apprécier), planifiez une journée par lieu (idéalement).
  • Dans la mesure du possible, prévoyer au minimum un soir et un matin pour voir le coucher et le lever de soleil sur Uluru. C’est typique, mais c’est magnifique!
  • Prévoyez vos randonnées tôt le matin dans la mesure du possible.
  • Prévoyez une bonne réserve d’eau, une bonne protection contre le soleil.
  • Attention, Yulara est un complexe touristique spécifiquement aménagé pour recevoir les visiteurs du Uluru & Kata Tjuta National Park. Tout y est cher: camping, épicerie, essence, restauration…
  • Gardez en tête que bien qu’on associe Alice Springs à Ayers Rock (c’est à côté!)… il s’agit d’un détour de plus de 800 kilomètres! À prévoir si comme nous, vous pensez traverser l’outback en vous y arrêtant (un p’tit détour, allez!).

Nous nous dirigeons ensuite vers:

-`> Kings Canyon

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Périnatalité, linguistique et voyages teintent mon quotidien.

2 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer