La capitale australienne des OVNIS

2
Nous avions l’impression que cette journée de route en serait une plutôt monotone, avec pour seul objectif de se rendre le plus loin possible. La carte sommaire de la Stuart Highway nous indiquait notre passage prochain près d’un « UFO Center ». Notre curiosité piquée, nous DEVIONS nous y arrêter.

Juste avant, nous étions là:

-> West MacDonnell Ranges

Note: Que vous croyiez ou non aux extra-terrestres, là n’est pas la question. Je tente ici de dresser un portrait sommaire des légendes (ou événements) liés à l’observation d’ovnis en Australie et plus particulièrement dans les Northern Territories. Et encore plus particulièrement à Wycliffe Well. Sceptiques ou croyants -je n’en ai rien à cirer- devriez y trouver votre compte.

Wycliffe Well : Capitale australienne des OVNIS

Wycliffe Well

D’abord, un peu d’histoire…

L’Australie est et a toujours été un endroit réputé pour l’observation d’OVNI. Un grand terrain de jeux où croyants, sceptiques et indécis s’intéressant de près ou de loin au phénomène extra-terrestre trouveront leur compte.

L’internet regorge de sites d’information relatant les différentes observations d’OVNI qui ont lieu, semble-t-il, très fréquemment un peu partout au pays, mais particulièrement dans les territoires du nord. Les témoignages d’observation pleuvent, mais aussi d’abduction, de phénomènes physiques reliés, de dérangements électromagnétiques… Ouvrez votre navigateur et tapez « OVNI Australie », vous verrez par vous-même l’importance du phénomène.

Bref, il n’est pas rare que l’Australie soit recensée dans ce genre d’événements.

Wycliffe Well

Wycliffe Well, c’est un village ou plutôt un point de service (essence, dépanneur, camping) le long de la Stuart Highway, entre Tennant Creek et Alice Springs qui s’est auto-proclamé «Capitale australienne des OVNI» (UFO Capital of Australia).

Selon la brochure:

« UFO sightings are so common, that if you stayed up all night looking, you would be considered unlucky not to see anything, rather than lucky to see something »

Ce serait le best spot pour l’observation d’OVNI en Australie.

« Si vous passez une nuit, vous êtes quasi assuré d’en voir un », nous a-t-on dit à notre arrivée. Ce serait un des meilleurs 5 endroits les plus actifs en terme d’activité extra-terrestre au monde, assurant un minimum de 2 observations par semaine.

Certains entretiennent l’idée que ces observations pourraient être reliées aux tests de véhicules de la Woomera Prohibited Area. Cette dernière est d’ailleurs souvent surnommée Area 52, ou Australia’s area 51.

wycliffe well

weekendnotes.com

Alors, en quoi consiste ce fameux UFO Center?

Nous nous sommes donc arrêtés au Wycliffe Well Holiday Park, seule accomodation de l’endroit. Notre but premier était de prendre une pause, à travers tous ces kilomètres. Il faisait chaud, très chaud. Ce qui nous importait, c’était  de nous dégourdir les jambes. On s’est dit qu’il faudrait bien visiter ce « UFO Center » tant qu’à y être.

En réalité, il s’agit plutôt d’un camping à travers lequel on a entassé toutes sortes d’oeuvres, d’illustrations, de sculptures, certaines douteuses, amusantes pour la plupart. On en a fait le tour, un peu amusés par la chose. À l’intérieur du dépanneur/restaurant/musée, on trouve un babillard couvert de dizaines de coupures de journaux et de témoignages.

Le tenancier de l’endroit nous offre de consulter le registre des observations depuis 1990 (le premiere registre ayant été volé au début des années 1990, lequel regroupait tous les témoignages depuis 1945). Il parle de la prochaine acquisition du musée avec fougue: un cadavre d’extra-terrestre supposément récemment acheté à fort prix aux États-Unis. Il nous montre l’emplacement que prendra la pièce de résistance. Il faut avouer que le monsieur est plutôt convaincant, et tellement passionné ! Nous décidons d’y passer la nuit.

L’endroit est décidément particulier. Un curieux mélange entre un mini-zoo local amateur et un musée en plein air de curiosités de qualité discutable. Une touche d’éloignement, d’outback et de tout ce qui vient avec, mélangée à un chouilla de culture extra-terrestre affirmée, le tout sur fond de station-service et de camping saisonnier. Tout y passe et même Elvis y a sa place.

wycliffe well

Et puis, t’as vu un OVNI?

Non, mais deux gros yeux rouges vifs s’avançant dans l’obscurité totale nous ont surpris alors que nous dégustions un petit rouge à l’extérieur du motorhome. Pas un bruit, quelque chose qui nous semble plutôt haut sur pattes (ou peu importe ce qui le meût). On se tait tout d’un coup. On retient notre souffle, et on évalue tous intérieurement la distance nous séparant de la chose. Puis la distance nous séparant de la porte. Puis, on se rend compte qu’on a tous un honneur à sauver, alors on se met à rigoler nerveusement, se jetant des regards du type « pfff, même pas peur !» entre nous.

La chose, après un long moment, décide d’avancer. Vers nous.  Pfff ! même pas peur. Enfin, peut-être un peu. Juste assez pour se ruer vers le motorhome, y pénétrer en trombe, refermer la porte d’un geste rapide derrière nous.

On attrape une lampe de poche.

Ce n’est pas un extra-terreste (of course), mais plutôt un genre de monstre sur 4 pattes, monstre du type «vache-énorme».

M’enfin, on a choisi de terminer la bouteille à l’intérieur.

Nous poursuivons ensuite vers:

-> Devils Marbles

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Périnatalité, linguistique et voyages teintent mon quotidien.

4 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer