Nos projets pour l’été commencent par la lettre A

6
Vous devez trouver que c’est tranquille sur le blogue ces temps-ci. C’est bien vrai! Je travaille actuellement fort fort sur deux gros projets, en plus d’être maman à la maison, en plus de mes activités en périnatalité, l’entreprise, alouette! Mais à travers tout ça, je trouve quand même le temps de commencer à penser à nos projets pour l’été et pour l’automne…

Et comme je suis plutôt discrète sur le blogue depuis quelques semaines – comportement que vous ne devriez pas considérer comme un manque d’intérêt envers vous -, on pourra voir ce dévoilement comme un signe de vie de ma part. Coucou, j’me suis pas poussée!

Et ces projets se feront sous le signe – si tout fonctionne – de l’échange de maisons et impliqueront des endroits qui commencent par la lettre A, comme je l’annonçais dans mes pseudo-prédictions pour 2017.

Comme l’année 2016 a été plutôt bien remplie côté voyages, avec 6 mois (7 pour monsieur) à l’extérieur du pays, 2017 s’enligne pour être plus… relaxe? C’est une histoire de budget, de temps, de rythme, mais aussi de projets professionnels qui demandent un peu plus de disponibilité pour un moment.

Échange de maisons, Abitibi

Alors, y’oussé qu’on s’en va, cet été?

Vous n’êtes pas sans savoir qu’on va souvent en Abitibi. Qui prend mari prend pays, comme dirait l’autre. Je n’ai légalement pas pris mari, et on n’a géographiquement pas pris pays, mais on aime «faire comme si». Chaque année, on se retrouve donc à parcourir les 900 kilomètres qui nous en séparent et à passer une semaine ou deux dans le coin. Certaines années, on répète l’expérience jusqu’à 2 ou 3 fois. En 2014, au total, c’est un mois qu’on y a passé.

Or, chaque fois, c’est en coup de vent. On veut voir la belle-famille en premier lieu, puis les amis… et moi, je veux jouer les touristes (yep! même après 13 années de ces passages réguliers, il me reste encore énormément à voir et à faire), et dans le temps de le dire, le séjour est terminé, il faut repartir vers Québec.
« À dans 6 ou 12 mois! » qu’on se dit souvent…

C’est pas plus mal, parce que la cohabitation, même si elle se passe toujours bien, a ses limites. Imaginez la délégation de 5 qui débarque chez vous et bouscule votre quotidien. Ce régime oblige aussi souvent monsieur à prendre des vacances du travail, ou le rend beaucoup moins disponible durant ce temps. Ça non plus, c’est pas plus mal, mais ça a ses limites. C’est pour ça, qu’en temps normal, on voyage longtemps et lentement… et en travaillant.

Et l’été prochain, c’est impossible de faire ça, pour toutes sortes de raisons. Mais j’ai la bougeotte quand même, moi!

Abitibi, échange de maisons

Allons jouer les Abitibiens!

J’ai donc proposé à l’homme d’aller jouer les Abitibiens le temps de quelques semaines. On y va, on s’installe, on travaille… on en profite pour visiter la famille, les amis, sans urgence, on prend notre temps, on transpose notre petite vie ailleurs comme on l’a fait en Asie, ou en Australie. C’est moins loin, mais ça commence par A, fait que ça compte.

Et j’ai enfin le temps de faire mon beau grand tour de l’Abitibi que je ne réussis jamais à faire, faute de temps. Checkez-moi bien aller l’été prochain! Mon inexistante bucket-list créera pas à ça!

Un autre échange de maisons

Un premier échange de maison vient d’être conclu. Deux semaines de réglées. On troque la ville pour la campagne; la cour arrière partagée avec 17 familles pour un bord de lac intime.

L’idéal serait de prolonger de deux autres semaines, au moins. On verra où les échanges et les opportunités nous mèneront. À bon entendeur. ;)

Pis toi? Quand est-ce que tu vas y aller en Abitibi?

P.S. : À ceux qui m’avaient demandé sur quel réseau je m’affichais pour les échanges de maison suite à la parution de ce billet : J’ai échangé ma maison! Sachez que je suis désormais affichée sur Trocmaison et que j’en suis très satisfaite jusqu’à maintenant. Je mettrai le lien de mon profil dès que j’aurai terminé de le peaufiner.

P.P.S. : Ce premier échange en Abitibi a toutefois été conclu suite à une efficace partie de bouche à oreille. Tsé, quand tout le monde s’y met!

P.P.P.S. : Vous avez une activité à me proposer? Une suggestion, des conseils? Vous êtes dans le coin et désirez me faire découvrir le café du coin? Go! En commentaires!

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Périnatalité, linguistique et voyages teintent mon quotidien.

6 commentaires

  1. Je n’ai encore jamais eu l’occasion d’aller en Abitibi, je vais donc suivre vos aventures avec grand intérêt. :-)

    P.S.: J’ai un faible pour la lettre « A »… Les prénoms de mes trois enfants débutent par cette lettre. ;-)
    Eve a récemment publié… Quand partir en Islande?

  2. Pingback: Que faire de sa maison ou appartement durant un long voyage?

  3. Pingback: Préparer son domicile pour un échange de maisons

Leave A Reply

CommentLuv badge
29 Partages
Partagez
Tweetez
Épinglez