Traversée du continent : Mataranka

4
Nous avons passé une nuit à Renner Springs, après. Je ne me souviens pas m’être sentie aussi
« nulle part » que là. Puis, nous sommes partis tôt, avons avalé les kilomètres… Elliott, Dunmarra, Larrimah… pour se rendre à Mataranka, un arrêt bien mérité.

Juste avant, nous étions là:

-> West Macdonnell Ranges National Park

top end

Le Top End s’ouvre à nous

Mataranka

Changement de climat. De chaud et sec, nous passons doucement à un climat plus humide, mais toujours aussi chaud. D’une grande ligne droite, plane, installée dans un décor aux teintes orangées, rougâtres, où la végétation peine à faire sa place, la route nous offre maintenant de plus en plus de diversité, le décor est de plus en plus verdoyant. On sent bien qu’on progresse vers le nord. Le changement se fait sentir, se voit, se vit.

Je suis heureuse de parcourir cette route, ces kilomètres, plutôt que de sauter d’un point populaire à l’autre. Jusqu’à maintenant, ce qui me marque le plus profondément de l’intérieur de ce grand continent ne se pointe pas sur une carte touristique…

Mataranka

Nous nous arrêtons après quelques heures de route, à Mataranka. Juste le nom me semble invitant. Le Elsey National Park, tout proche, abrite plusieurs sources thermales, dont la plus connue de la région: la Mataranka Thermal Pool, un bassin naturel, entouré d’une forêt de palmiers, est un vrai petit oasis en soi avec ses eaux turquoises, agréablement maintenues de façon naturelle à une température de 34 degrés celsius. Pour s’y rendre, à partir du Mataranka Homestead Resort, il nous faut emprunter un petit chemin qui, à lui seul, officialise que les terres rouges et arides de l’outback sont bel et bien derrière nous.

mataranka

IMG_4460 IMG_4464 IMG_4470 IMG_4478 IMG_4483Nous profitons de l’endroit pour une bonne heure, avant de nous retrouver au Resort, le temps d’une petite bière au soleil et de rencontres amicales entre Maëva et la faune locale… L’endroit est presque désert. Nous en profitons doublement.

IMG_4487 IMG_4493

En vrac:

  • Le parc offre trois points d’entrée.
  • Pour rejoindre la Mataranka Thermal Pool, vous devrez tourner à droite sur le Homestead road, environ 1,5 km au sud de Mataranka. Suivez la route pour environ 7 km.
  • Plusieurs occasions de courtes randonnées, camping, pêche, baignade et cannot s’offrent à vous.
  • Il est préférable de s’y rendre entre les mois de mai à septembre.
  • La Mataranka Thermal Pool pourrait parfois ne pas être accessible entre les mois de novembre et avril, étant donné les possibles inondations qui peuvent avoir court durant cette saison. Renseignez-vous avant!
  • Gardez en tête que la Mataranka Thermal Pool est accessible de jour comme de nuit. Vous pourrez donc attendre que les hordes de touristes (si vous êtes là durant la haute saison) terminent leur saucette et profiter de cet oasis « en dehors des heures ».
  • Vous pourriez préférer la Bitter Springs Thermal Pool, un peu moins fréquenté, et permettant d’en suivre le trajet sur une centaine de mètres.
  • Si vous voyagez avec de jeunes enfants, je vous suggère toutefois la Mataranka Thermal Pool.

 

mataranka

crédit image: exploreoz.com

elsey national park

Encore des pépins

Oh! Mais j’avais oublié de vous raconter: durant le trajet de l’avant-midi, la portière recouvrant la bonbonne de propane s’est envolé à la rencontre d’un roadtrain. Rafistolage de dernière minute, et contactons encore une fois le RACV.IMG_4495

Nous rafistolons donc. Nous mangeons. Nous changeons, puis décidons de poursuivre encore un peu plus vers le nord. Nous rendre à Katherine nous semble une bonne idée… à suivre !

Après, nous serons à:

-> Nitmiluk National Park: Katherine Gorge

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Périnatalité, linguistique et voyages teintent mon quotidien.

7 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer