L’Abitibi-Témiscamingue pour l’amateur de bonnes bières

6
Source et crédit photo (entête): Philippe Lord, Microbrasserie Le Prospecteur

 

Comme à chaque fois que je visite une région, je cherche, accompagnée de l’homme, aussi amateur de bonnes bières, à découvrir l’offre locale et idéalement à mettre les pieds dans chacune des microbrasseries croisées. Après près d’une dizaine de passages en Abitibi, je me penche enfin sur la question. L’offre n’y est pas énorme, mais il y a là, depuis quelques années, un vent prometteur… Petite tournée abitibienne pour amateurs de bonnes bières…

Microbrasserie Le Prospecteur

restaurant-microbrasserie-le-prospecteur-366085719Située au 585 3e avenue à Val d’Or,  Le Prospecteur est une toute nouvelle microbrasserie dont l’ouverture officielle a eu lieu le 20 mai dernier (2014). Le Prospecteur offre un menu intéressant, mettant à l’honneur plusieurs produits locaux: entrées, charcuteries, assiettes de fromage, etc., et propose une sélection de bières brassées sur place, avec d’emblée la blanche, la blonde, la rousse et la noire du Prospecteur, en plus d’une sélection saisonnière et la série choix du brasseur à voir sur place.

Ceux et celles portant plus ou moins d’affection au breuvage houblonné ne sont pas en reste avec la possibilité d’y déguster un bon vin ou pourquoi pas un cidre local comme Le Chanteur de Pomme du Verger des Tourterelles (Téminscamingue)? Jetez un coup d’oeil à la carte des drinks et pensez à essayer le Val d’or blues (Bière blanche/Chambort) ou le Panaché du Prospecteur (bière blonde/goldschläger/miel) en plus de quelques alcools classiques et une offre de cafés de qualité.

J’ai eu l’opportunité d’aller y faire mon tour un mois à peine après l’ouverture officielle. L’endroit m’a décidément bien plu, et je compte bien intégrer cette étape à chacun de mes prochains passages dans la région. Excellent service, personnel amical, ambiance sympathique, bonne bouffe, bonne bière, que demander de plus?  J’y suis allée en plein jour, sur congé férié, c’était donc plutôt tranquille. Je suis certaine qu’on y fait bien la fête à des heures plus tardives.

J’ai testé et recommande: au repas, la tarte alsacienne du prospecteur (pâte à la bière et chèvre de la région) et au dessert, le gâteau au fromage (crumble salé et caramel à la bière rousse). J’ai aussi aimé la Triple Évasion, la blanche et la rousse du prospecteur que j’ai goûté en format dégustation (4 onces), ainsi que Le Val d’or Blues (drink). Pour terminer, un bon café du prospecteur, et voilà!

Encore aucun produit à acheter sur place pour le moment, mais je garde espoir de déguster une bonne rousse du prospecteur dans une verre à l’effigie de l’endroit chez moi, un jour. Suivez-les donc sur Facebook  et Twitter!

EDIT janvier 2015: J’y suis retournée en décembre 2014. Les bières du Prospecteur sont maintenant disponibles dans plusieurs bars de la province et j’ai, chez moi, deux jolis verres à bière de l’endroit.

Le Trèfle Noir, Brasserie Artisanale

logo_treflenoir_retina_01

Située au 145 rue Principale, Rouyn-Noranda, la Brasserie Artisanale Le Trèfle Noir  a ouvert ses portes il y a déjà 5 ans, en 2009. Allez-y pour y déguster les bières de l’endroit: Trèfle Noir, Foublonne, Chronique, Sauvageonne, O’Born Evil, Hurlement, etc. Une sélection intéressantes de bières en fût, bières saisonnières et brassins spéciaux viennent compléter le tableau.

J’y suis allée il y a déjà quelques années. L’endroit a certainement évolué depuis, mais je me souviens d’une ambiance festive, de bonnes bières, d’un excellent service, de gens sympathiques et d’une heure de fermeture arrivée beaucoup trop tôt par rapport à mon niveau d’amusement. On a de la chance, car certaines bières embouteillées du Trèfle Noir sont maintenant disponibles dans plusieurs régions du Québec. De temps à autres, une des leurs fait partie de la sélection de la soirée ici-même, à Québec. Ne me manque que leurs verres, que je n’ai pas eu la chance d’attraper au passage lors de ma dernière visite dans la région.

Un passage à Rouyn-Noranda sans y mettre les pieds serait à mon avis, une erreur, pour tout amateur de bière qui se respecte.

Suivez-les sur Facebook.

Belgh Brass

Fondée en 20Belgh Brasse03 à Amos, la brasserie Belgh Brass  offre depuis l’été 2012 sa sélection de  bières ales d’inspiration belges.  Un maître-brasseur originaire de Belgique et installé en Abitibi, ça donne des Mons Witte d’Abbaye, Mons Blonde d’Abbaye,  Mons Dubbel d’Abbaye, et Mons rousse d’Abbaye. Houblons, levures et techniques provenant de Belgique d’un côté, l’eau pure de l’esker d’Abitibi de l’autre. La microbrasserie a, en juin 2012, d’ailleurs remporté la médaille de bronze des Canadian Brewing Awards dans la catégorie des bières blanches de style belge.

Leurs produits sont en vente dans plusieurs points de services à travers la province et dans certains supermarchés. À notez que la microbrasserie n’offre pas de lieu de dégustation*. J’aime les bières belges et c’est à travers elles, il y a une douzaine d’années que j’ai appris à apprécier ce breuvage. Naturellement, les bières Mons me plaisent bien et me semblent somme toute grandement accessibles à un public général. Pour les 100 ans d’Amos, la brasserie a concocté une lager nord-américaine : la 1914. Plus près des bières communes de ce monde, elle reste agréable et rafraîchissante pour son genre.

*EDIT janvier 2015: La brasserie offre désormais des visites de ses installations, accompagnée d’une dégustation de leur produit.

Salon des bières, vins et spiritueux d’Abitibi-Témiscamingue

Et oui! L’Abitibi est aussi l’hôte d’un salon des bières, vins et sprititueux qui a lieu à Val d’or depuis maintenant 16 ans. Celui-ci se tiendra cette année les 17 et 18 octobre 2014. Exposants, conférences, dégustations seront au menu.

Je n’y suis jamais allée, et malgré près d’une dizaine de passages dans ce coin de pays, je viens tout juste d’en apprendre l’existence. Mieux vaut tard que jamais, me reprendrai-je peut-être une autre année?

Pour plus d’informations, consultez le Site Internet.

 

 Et ce n’est pas tout!

Le Festibière s’amène pour une première année à Rouyn-Noranda. Plus de détails à venir!

 

 

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Périnatalité, linguistique et voyages teintent mon quotidien.

247 Partages
Partagez
Tweetez
Épinglez