Cajoler des chats au Purrfect Cat Cafe de Georgetown, Penang

5
Durant notre citytrip mère-filles à Georgetown, il semblait impossible de passer à côté du Purrfect Cat Café. Je vous raconte ici notre visite de ce cat cafe malaisien.

Cajoler des chats au Purrfect Cat Cafe de Georgetown

Le Purrfect Cat Cafe de Georgetown est le premier Cat Cafe que j’ai eu la chance de visiter. Bien situé, facilement accessible à la marche d’à peu près n’importe où dans la vieille ville de Georgetown, on l’a rapidement trouvé. Le café occupe deux étages d’un immeuble juste à côté du Camera Museum (que j’aurais bien aimé visiter lui aussi), sur Jalan Muntri.

Cat Cafe, Georgetown, Penang, Malaisie

Au premier étage : une petite boutique orientée « féline ». Des tasses, des sacs à main, des vêtements, des accessoires pour les cheveux, des jouets pour chats, etc. Tout à l’effigie du fameux chat. S’y trouve aussi le comptoir d’accueil où l’on peut passer une première commande. Pour avoir droit de visite, il faut commander un minimum de 18 RM (ce qui équivaut environ à 6 $ CA). Avant de passer au deuxième étage, on est invités à laisser nos chaussures dans un casier et à laver nos mains et nos avant-bras.

Cat Cafe, Georgetown, Penang, Malaisie

Le deuxième étage est divisé en deux parties : la première loge un tout petit café, où de petites tables basses permettent de siroter tranquillement un excellent latté et de jouer à quelques jeux de société, confortablement installés sur des coussins à même le sol; la deuxième, dont la séparation vitrée permet son observation depuis la partie « café », loge les chats résidents (ils étaient un peu moins d’une dizaine lors de notre passage).Cat Cafe, Georgetown, Penang

Des règles, de la déco et de la bouffe

On demande aux visiteurs d’éviter de prendre les chats dans leur bras, ou de leur toucher pendant qu’ils mangent ou qu’ils dorment. Au moment de mon passage, on demandait à ce que les enfants soient âgés de 5 ans ou plus.

L’endroit est somme toute plutôt sympathique. La déco sur le thème des chats, du « porte-cure-dents » au tapis, en passant par la décoration murale et le menu, rend le tout kitsch/amusant.Cat Cafe, Georgetown, Penang

Le menu, quand à lui, m’a un peu déçue. Déjà que les prix vont au-delà de bien des restaurants malaisiens où l’on mange terriblement bien, l’offre m’a parue ordinaire et le service, plutôt lent. Vous pourrez y casser la croûte, boire un bon café, ou déguster un morceau de gâteau, mais ne vous attendez pas à un menu hyper diversifié ou à une cuisine étoilée.

Infos pratiques en vrac

  • Le Purrfect Cat Cafe est situé au 53 Lebuh Muntri, près de la Love Lane et de Lebuh Chulia.
  • Au moment de ma visite, il n’y avait aucun prix d’entrée, mais il fallait dépenser un minimum de 18RM (environ 6 $) en nourriture sur place par adulte. J’ai cru lire quelque part qu’il y aurait désormais un prix d’entrée de 13 RM, mais je ne peux garantir l’exactitude de cette information, leur site ne fonctionnant pas au moment d’écrire cet article. Si quelqu’un sait, écrivez-le en commentaire!
  • Toujours au moment de ma visite, les enfants de moins de 5 ans n’étaient pas acceptés dans la section « chats ».
  • Suivez-les sur Facebook : Purrfect Car Cafe, Georgetown, Penang

Vous pourriez aussi aimer :
-> Caliner des chats au Cat Café à Ubud, Bali

Fans de Pinterest dans la salle?
Cat Cafe, Georgetown, Penang, Malaisie

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Périnatalité, linguistique et voyages teintent mon quotidien.

5 commentaires

  1. Héhé, sympa ! Je pensais qu’on ne trouvait ce genre d’endroit qu’au Japon, apparemment c’est un phénomène asiatique :-D Nous allons certainement passer à Georgetown durant notre périple, mais dommage, notre puce du haut de ces 1 an ne pourra pas rentrer dans cet établissement d’après ce que tu indiques :-(
    Tony a récemment publié… Notre plus grande crainte en devenant une famille nomade

    • Je te dirais, Tony, que je ne suis pas certaine à 100 % de la règle de l’âge, faudra vérifier sur place. À 1 an, je crois qu’avec maman-papa, ça devrait passer… c’est bien différent d’un enfant de 3-4 ans qui court partout :P

      Sinon, il y en a aussi à Ubud, qui est très très « child-friendly » et où j’ai adoré aller seule avec les trois à plusieurs reprises (et leur bouffe est bien meilleure aussi hihi!). Il y en a un à Taipei, un à Kuala Lumpur et un à Bangkok que j’ai manqués.

      Sinon, plus près d’ici, il y en a un tout nouveau à Québec (ma ville!) et, si je ne m’abuse, à Montréal aussi. New York, Toronto, les grandes villes nord-américaines aiment bien la chose aussi, je crois.

  2. Pingback: Citytrip à Georgetown ⋆ La Grande Déroute

  3. Pingback: Caliner des chats au Cat Cafe à Ubud ⋆ La Grande Déroute

  4. Pingback: S'arrêter à Batu Ferringhi ⋆ La Grande Déroute

Leave A Reply

CommentLuv badge
6 Partages
Partagez
Tweetez
Épinglez