Belgh Brasse: compte-rendu d’une visite fort sympathique

0
Comme vous le savez certainement (parce que je suis fatiguante avec ça), en décembre dernier, nous avons passé 2 semaines en Abitibi-Témiscamingue (incluant un petit détour dans la région Nord-du-Québec). Au total, en 2014, c’est pratiquement un mois que j’y aurai passé (un mois!). Et j’y retourne cet été (2015). Bref.

Nous nous y rendons essentiellement pour la belle-famille, mais chaque fois, j’en profite pour faire deux choses:

  1. Visiter des amis que je ne vois pas souvent, 10 heures de route nous séparant.
  2. Enfiler mon habit de touriste avertie et découvrir la région. Chaque fois, j’essaie de découvrir quelque chose de nouveau: une ville, un village, un parc, une attraction, un restaurant…

La Brasserie Belgh Brasse

Cette fois-ci, entre autres choses, j’ai eu la chance de visiter la brasserie Belgh Brasse, à Amos. Si vous vous souvenez, je vous en avais parlé dans un des articles les plus lus et partagés de 2014: L’Abitibi pour l’amateur de bonnes bières. En voici un extrait:

« Fondée en 20Belgh Brasse03 à Amos, la brasserie Belgh Brass offre depuis l’été 2012 sa sélection de bières ales d’inspiration belges.  Un maître-brasseur originaire de Belgique et installé en Abitibi, ça donne des Mons Witte d’Abbaye, Mons Blonde d’Abbaye,  Mons Dubbel d’Abbaye et Mons rousse d’Abbaye. Houblons, levures et techniques provenant de Belgique d’un côté, l’eau pure de l’esker d’Abitibi de l’autre. La microbrasserie remporte, chaque année, plusieurs prix et distinctions. »

J’aime les bières belges et c’est à travers elles, il y a plus d’une douzaine d’années que j’ai appris à apprécier ce breuvage. Naturellement, les bières Mons me plaisent bien et me semblent somme toute grandement accessibles. Pour les 100 ans d’Amos, la brasserie a concocté une lager nord-américaine : la 1914. Plus près des bières communes de ce monde, elle reste agréable et rafraîchissante.

Le 30 décembre dernier (2014), j’ai eu la chance de visiter leurs installations et de profiter d’une dégustation de leurs produits. Je m’y suis donc rendue avec l’air énervée d’une fillette qui entre dans une confiserie (ou de juste moi qui entre dans une librairie de voyage).

Belgh Brasse

Dégustation des produits Belgh Brasse

Nous avons d’abord  été chaleureusement accueillis (nous étions un groupe d’environ 15 personnes) au salon de dégustation, au deuxième étage, à partir duquel nous avions vue sur une partie des installations. La pièce, accueillante, toute de bois, est constituée d’un bar et d’une grande table ovale. Nous avons alors pu déguster plusieurs produits. Et attention, ici, on ne lésine pas sur le format dégustation ! Merci à Catherine pour l’excellent service et son grand sourire.

Puis, s’est ensuivie la visite des installations, verre à la main. Du laboratoire de microbiologie aux cuves testeuses, en passant par les machines d’encapsulation: tout y passe. Fort de détails et visiblement passionné, Jean-Louis a gentilment répondu à toutes nos questions.

Belgh Brasse

 Visiter la brasserie

Des visites de groupe comme celle à laquelle j’ai pris part peuvent être organisées en communiquant avec la brasserie. Il faut toutefois savoir que d’importantes rénovations ont cours à la brasserie cet été et que les visites pourront reprendre plus tard dans le courant de l’année.En attendant, les produits Belgh Brasse sont en vente dans plusieurs points de services à travers la province et dans certains supermarchés.

*Un gros merci à Catherine de chez Belgh Brasse pour les photos !

Vous aimerez peut-être aussi lire:

-> L’Abitibi-Témiscamingue pour l’amateur de bonnes bières

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Périnatalité, linguistique et voyages teintent mon quotidien.

Leave A Reply

CommentLuv badge
82 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer