À 3 mois du départ : Préparatifs pour un voyage en Asie

11
La dernière fois que je vous ai parlé de ce projet de voyage en Asie, c’était il y a 13 mois, après 8 mois sans nouvelles. Les grandes lignes étaient à ce moment ce qu’on pourrait qualifier de « vaguement définies ». Nous savions qu’on irait, mais il était encore trop tôt pour se mettre à l’ouvrage. Depuis, bien des choses se sont passées (entre autres, un énième retour aux études pour moi) et le temps a filé. À 3 mois du départ, où en sommes-nous?

Voyage en famille en Asie : les préparatifs

Je dirais qu’on s’y est mis plus sérieusement il y a environ 2 mois, moment où on s’est dit : « Bon, allez! Il faut s’y mettre si on veut partir un jour! ». La première étape a été de faire la liste des listes à faire. Ça peut paraître un brin intense, mais nos situations personnelle, financière, familiale et professionnelles appelent à une certaine planification. J’y reviendrai.

Faire la liste des listes à faire

J’ai donc fait la liste des listes à faire. À quoi devais-je penser à penser. Une to-do list de to-do lists.

  • des choses à se procurer avant le départ (Steripen, adaptateur de courant, bracelets Little Life, matériel manquant, etc.)
  • des choses à régler avant le départ. Cette liste est divisée en deux sections :
    • Ce qui a trait au voyage en lui-même (billets d’avion, passeports, assurances-voyage, etc.)
    • Ce qui a trait à la vie ici (maison, voiture, travail, école, etc.)
  • du matériel à emporter, bref le contenu de nos sacs (électronique, vêtements, santé, etc.)

Chaque liste est déclinée en thèmes, en étapes à franchir, en indications temporelles (le plus tôt possible, à revoir en novembre, dans la semaine précédent le départ, etc.). Intense? Peut-être. Mais avec 3 enfants, 1 à l’école, 2 à la garderie à temps partiel, la fin d’un programme d’études universitaires pour moi (que je termine dans même pas deux mois!), quelques voyages d’affaires pour monsieur, le fait que nous soyons les deux entrepreneurs et travailleurs autonomes, disons que les occasions d’égarements et d’oublis sont nombreuses ces temps-ci.

Commencer par le commencement

J’ai choisi de me concentrer tout d’abord sur la deuxième liste, la plus fournie, celle des choses à régler avant le départ, en ce qui a trait à la vie ici : travail, maison, auto, école de la grande, garderie des petits, etc. En parallèle, j’accordais un peu de mon temps à l’autre partie de cette liste, à ce qui a trait au voyage en soi : recherche de billets d’avion, renouvellement des passeports, etc.

Je me dis qu’une fois que l’indispensable est réglé et que je possède passeport et billets d’avion, je peux partir. Le reste peut toujours s’organiser en cours de route, ou à la dernière minute, dans le pire des cas, alors qu’il me serait impossible de partir sans que des ententes soient prises avec tous mes clients, sans avoir réglé la question de la maison, sans avoir résilié le contrat de la garderie, etc.

Le travail

Chose première : s’assurer de la possibilité de pouvoir partir. En fait, ce n’est pas tout à fait ça. On est tous les deux indépendants professionnellement et géographiquement (à 50% pour moi, puisque j’ai deux métiers : un que je peux transporter et un autre qui demande que je sois là physiquement. Le deuxième sera en sabbatique.). Nous pourions plutôt dire : s’assurer de la possibilité de pouvoir partir l’esprit tranquille.

Mais qui dit travail autonome ne dit pas forcément absence d’engagements. Monsieur a des collègues avec qui il collabore, une équipe avec qui il développe des projets, des engagements, des livrables, des releases, des événements auxquels il aurait dû être, etc. Moi, j’ai des clients à qui j’offre une certaine disponibilité, des entreprises qui font ponctuellement appel à mes services, une équipe dont j’assure la coordination, des réseaux sociaux à gérer, des courriels d’information auxquels je réponds, etc. Bref, on doit s’assurer de partir sans nuire à personne et en étant transparents avec collègues et clients.

C’est chose faite. Tout le monde est avisé de notre départ. De mon côté, j’ai dû quitter ou déléguer plusieurs choses et j’ai des collègues absolument fantastiques qui me remplaceront, qui prendront en main certaines tâches que je ne peux accomplir de loin. Grâces à elles, je peux partir l’esprit tranquille.

Les passeports

4 passeports sur 5 étaient à renouveler ou à émettre pour une première fois. Tout le monde a un beau passeport tout neuf, tout chaud, tout beau. Bonus : Je parais bien sur ma photo!

Les billets d’avion

Maintenant que tout est réglé côté boulot, il nous faut savoir QUAND nous partirons. Nos situations font que nous sommes TRÈS flexibles en ce qui a trait aux dates, à la durée du voyage et à l’endroit où nous atterrirons et d’où nous repartirons. On dit souvent que d’être flexible aide à profiter de meilleurs tarifs, mais parfois, je trouve que ça complique un peu les choses, les options étant quasi infinies.

Je me suis donc appliqué à simuler des trajets, à m’amuser avec les comparateurs de vols. 11 janvier, 12 janvier, et si on part le 20, c’est mieux? Ou le 21, 23? Aller-retour? MTL-Bangkok. MTL-Taipei, MTL-Jakarta.  Multi-destination? MTL-Taipei-Jakarta-MTL, QC-Hanoï-Denpasar-QC, MTL-BKK-Jakarta-MTL. J’ai alors un gros faible pour les trajets du type MTL-une seule escale-BKK, mais ils sont généralement plutôt chers.

Puis, un jour, alors que je me rapprochais dangereusement de l’overdose, une alerte GoogleFlights m’annonce un MTL-Amsterdam-BKK/BKK-Paris-MTL à 902$ avec KLM/Air France. Je me rends sur le site de la compagnie en question, et obtiens un prix de 4300$ pour les 5. J’appelle l’amie et collègue qui travaille chez Les Routes du Monde. Elle me dégote le même trajet, mêmes dates, pour 300$ de moins. 4069$ pour la famille. On arrête les recherches et on achète! À ce prix-là, je me fous un peu où on arrive.

Dates officielles: 12 janvier au 7 juillet.

La maison

Il y a plusieurs choses à considérer en lien avec la maison. Disons que pour le moment, on travaille à sa sous-location. L’annonce est rédigée et on a même déjà une chouette famille dans la pile des « peut-être ». Il reste plusieurs trucs à régler autour de ça : avertir les assurances, le propriétaire, stocker nos effets personnels, rediriger le courrier, etc. Chaque chose en son temps.

La voiture

Nous avions 3 options :

  1. la vendre (pour en racheter une autre au retour);
  2. la remiser;
  3. ou la louer.

Les démarches pour une possible vente ont été faites et il s’est avéré que cette option nous ferait perdre beaucoup d’argent comparativement au remisage. Quelques personnes ont signifié leur intérêt dans une location à bon prix, option que nous préférons. Comme pour la maison, il reste du pain sur planche, mais chaque chose en son temps.

L’école

On s’en reparle en novembre, d’accord?

La garderie

Le contrat de la garderie devra être résilié. Nous devrions donner théoriquement 2 semaines d’avis. Elle est déjà au courant. Ils termineront donc en même que l’école de l’aînée, juste avant Noël. Il ne restera qu’à officialiser le tout sur papier.

Et le voyage, dans tout ça?

J’ai fait faire quelques soumissions d’assurances, mais nous n’avons pas encore tout à fait réfléchi à nos besoins pour ce voyage-ci. À part pour l’assurance-santé sans laquelle nous ne partirions pas, nous sommes encore en réflexion.

En parallèle, je fouille ici et là pour des locations de quelques semaines à quelques endroits, pour voir les prix, le marché, etc. J’ai aussi une bonne idée des coûts des déplacements entre chaque pays. Pas évident, toutefois, quand on ne sait pas trop où on s’en va. D’ailleurs, la liste des pays commence à s’éclaicir et ne ressemble plus vraiment à nos projets initiaux.

Eh bien voilà. À part ça, mises à part quelques recherches, quelques tentatives de semblant d’itinéraire que nous ne suivrons pas de toutes façons, il n’y a pas grand chose à dire de ce côté pour le moment.

 

About Author

Éparpillée professionnellement, langagière de métier, géographiquement indépendante, voyageuse et mère X3. Périnatalité, linguistique et voyages teintent mon quotidien.

11 commentaires

  1. Salut Bianca ??
    Étant nous même dans les préparatifs, pour un départ presque le même jour, je comprend tellement ce que vous vivez en ce moment ! Ahhh que ça en fait beaucoup à penser ! Mais bon le jour de l’embarquement on sera tellement contentes d’avoir passé par toutes ces étapes ! Le fait d’avoir 3 enfants avec vous doit certainement augmenter de beaucoup la liste. Courage il reste 2 mois et demi ??
    Au plaisir !

    • C’est vrai, vous partez la veille si je ne me trompe pas! Quand tu avais publié à ce sujet, mes billets d’étaient pas encore achetés. C’est certain que les trois enfants rajoutent un peu d’organisation, mais j’aurais tendance à dire qu’à part l’école de la grande et la résiliation du contrat de garderie (et le prix des foutus billets d’avion -_- ), le reste serait là quand même et que c’est plus nos vies d’entrepreneurs qui demandent la plus grande préparation. Mais ce sont elles aussi qui nous permettent de partir longtemps. ;)

      Lâchez pas vous aussi!! Ça doit déjà avoir pas mal avancé depuis le dernier billet…

  2. Ici à 2 mois du départ c’est le gros stress ! Je regarde les assurances en ce moment et on commence les cartons ! Notre premier pays : le Vietnam ! Bises et bonne chance !

    • Ici aussi, c’est le mois des assurances et, idéalement, le mois où on règlerait les histoires de maison et de voiture (et d’école). ,

      Lâchez pas! Ahhh le Vietnam, je ne suis tellement pas certaine, mais en même temps, j’ai envie d’y aller. Indécision totale sur les destinations hahah!

      À bientôt :) (c’est agréable d’avoir quelqu’un à suivre qui s’enligne pour un projet similaire, ça donne un peu d’énergie)

  3. Pingback: L'école en voyage - Scouich

  4. Pingback: Préparatifs pour un voyage en Asie Jour -30

  5. Bonjour tout le monde, moi je suis partie en sac à dos en Inde et au Pérou et j’avoue que je n’ai pas pris d’assurances… Je suis partie avec un vol sec et j’ai juste réserver ma première nuit d’hôtel avant la grande aventure !!! Mais après c’est sur que quand on a une maison, un emploi et une famille cela demande une organisation^^ J’espère que vous avez tous aimé l’Asie, c’est vraiment un super continent à la portée de tous :) et les paysages sont magnifiques !

  6. Waouh quels préparatifs !!!! Quand je vois qu’en couple c’est déjà assez prenant de tout préparer, j’imagine pas en famille… ça demande une véritable organisation et je trouve ça génial et courageux de prendre la décision de voyager malgré ses obligations quotidiennes et les enfants. Beaucoup devraient le faire… et vous montrez dans ce billet que c’est possible !! Merci ! :-)
    Taxi Jet a récemment publié… Comment voler en jet privé pour pas cher ?

    • Merci Taxi-jet! Et bienvenue sur le blog ;)

      Bah, pour les préparations, je crois que ce qui rend(ait) le tout plus complexe était surtout le fait qu’on parte AVEC notre travail et l’école (et encore, l’école, c’était pas un gros problème). Pour le reste, enfants ou pas, ça peut vite se ressembler (avec enfants, on a juste moins de temps tranquilles pour préparer hahah! Et la vie avec enfants est déjà un chouia plus intensive de toute façon, alors voyage ou pas…).

      Mais oui, il faut continuer avec les enfants!

      Au plaisir!

Leave A Reply

CommentLuv badge
67 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer